Search for content, post, videos

La légende des 13 oies de la cathédrale de Barcelone

Lors d’un passage dans la cathédrale de Barcelone, le cloître ne laisse pas indifférent. Il abrite en permanence treize oies, qui n’ont pas été placées là par hasard.

Construite entre 1298 et 1420 dans un style gothique, la cathédrale Sainte-Croix et de Sainte Eulalie de Barcelone attire les visiteurs du monde entier. Elle rend hommage à Santa Eulalia, martyre et l’une des patronnes de la ville, qui est enterrée dans la crypte de la cathédrale. Parmi les nombreux éléments qui valent le détour, le cloître retient toujours l’attention en raison des oies présentes. Treize vivent exactement dans cet endroit historique. Cette curiosité aurait une explication.

La légende

Il faut savoir qu’à la fin du IIIe siècle, en pleine époque romaine, l’empereur Diocleciano persécutait les chrétiens. Selon la légende, Eulalia 13 ans vivait en dehors de Barcino, le nom de Barcelone sous l’époque romaine, au niveau de Sarriá. Elle s’échappe de chez elle pour aller se plaindre auprès du gouverneur de la ville de la répression. Ce dernier l’a condamne à treize supplices, soit un par an, pour avoir refusé de renoncer à sa foi chrétienne. Les tortures étaient si cruelles, qu’Eulalia finit par être crucifiée sur une croix en forme de X en 304. Les oies qui vivent dans le cloître rappelent la martyre et ses souffrances.