Carles Puigdemont affirme qu’on a offert 100.000 euros pour le séquestrer

président de la Catalogne

L’ancien président de la Generalitat Carles Puigdemont a envoyé une lettre au Parlement catalan dans laquelle il demande une protection légale après avoir subi une menace d’enlèvement. 

 “Un entrepreneur du nom de Gerard Bellalta offre la quantité de 100.000 euros comme récompense pour me kidnapper” affirme Carles Puigdemont dans un courrier envoyé au Parlement catalan et auquel a eu accès l’agence Europa Press.

“En marge des actions que le ministère public devrait entreprendre contre quelqu’un qui déclare publiquement l’intention de commettre un délit,  comme je suis membre du Parlement de Catalogne, je demande à être protégé par l’institution” expose Puigdemont.

Concrètement l’ancien président et actuel député suspendu demande au bureau du parlement de saisir les services juridiques de l’institution afin “d’étudier l’affaire et d’entreprendre les actions légales nécessaires pour dénoncer et contrer l’intention criminelle de cet individu”.

Gerard Bellalta est un entrepreneur de Tarragone qui publie régulièrement des articles d’opinion sur des sites proches de l’extrême-droite.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales