Manifestation indépendantiste: les lieux à risque à Barcelone

par Rédac Equinox Radio Barcelone
indépendance de la Catalogne

Lundi tombera le verdict du procès judiciaire qui oppose l’État espagnol aux anciens ministres de Carles Puigdemont, aux responsables associatifs et à l’ancienne présidente du parlement. Les leaders indépendantistes risquent entre des annèes de prison

Lundi, la réponse de la rue catalane laisse peu de place à la surprise: indignation, colère et protestations. Voici trois lieux symboliques qui risquent de cristalliser les protestations une fois le verdict rendu public.

Parlament de Catalogne

Le Parlement de Catalogne représente l’un des points les plus chauds de Barcelone. C’est au sein de cette institution que la déclaration d’indépendance a été votée le 27 octobre 2017. Les indépendantistes les plus musclés estiment que le parlement doit continuer à légiférer pour instaurer la République catalane en désobéissant aux tribunaux espagnols. Depuis 2017, le parlement est devenu un épicentre des colères à chaque manifestation. A tel point que le 1er octobre 2018 lors du premier anniversaire du référendum, face à une police désorganisée, un groupe de radicaux a réussi à pénétrer jusqu’à la porte principale du palais du parlement. Depuis, les Mossos d’Esquadra renforcent au maximum la sécurité autour du parlement, la fermeture du parc de la Ciutadella reste une option possible le jour du verdict.

Préfecture espagnole, carrer Provença

La délégation du gouvernement espagnol est la représentation officielle de l’exécutif central à Barcelone. C’est l’équivalence de la préfecture en France. Vue comme une “ambassade des forces d’occupation espagnoles” pour les plus radicaux, la delegació del govern reste en tout cas le symbole de l’État espagnol à Barcelone. Le 25 mars 2018, de violents affrontements ont eu lieu carrer Provença pour protester contre la détention de Carles Puigdemont en Allemagne. Pour affronter la sentence, Madrid a envoyé un renfort de policiers nationaux (bien que les Mossos d’Esquadra soient chargés de l’ordre public) pour protéger ses bâtiments officiels.

Commissariat de la police nationale espagnole, Via Laietana

La Police espagnole est pour les indépendantistes l’un des totems de la répression, depuis les violences commises lors du référendum. De fait, le commissariat principal de la police espagnole Via Laietana correspond à un lieu de concentration lors des rassemblements indépendantistes.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales