Déconfinement Barcelone : crainte et soulagement pour le petit commerce

par Colombe Freynet

Les commerçants de Barcelone se mobilisent pour accueillir à nouveau leur clientèle le 11 mai. Un soulagement mêlé de craintes pour les petites boutiques qui ne pourront accueillir que 30% de leur public. Comment les enseignes vont-elles s’y prendre ?

Il était devenu urgent de rouvrir pour les milliers de commerces barcelonais dont la survie était mise en péril par le Covid-19. La reprise avec distanciation sociale suscite l’appréhension, alors que la proximité avec le client définissait les petites boutiques. « La première chose est la sécurité de nos employés et clients, mais nous ne pourrons pas ressembler à des astronautes, sinon les gens ne viendront pas acheter » explique Salva Vendrell au journal La Vanguardia. Le président de la fondation Barcelona Comerç, regroupant 24 pôles commerciaux de quartiers, espère que les nouvelles mesures sanitaires ne seront pas un frein à la survie des commerces de proximité.

Patricia Lallo, Française installée depuis de nombreuses années à Barcelone, prépare la réouverture de sa boutique de location de matériel audiovisuel. Toutes les précautions nécessaires ont été prises avec son équipe: « nous avons des visières en plastique, des gants, des solutions hydro-alcooliques pour désinfecter le matériel, mais il faudra faire attention de ne pas l’abîmer ». Situé à Sant Antoni, le local est spacieux mais sa fréquentation sera désormais limitée: « nous demandons à nos clients de venir à des tranches horaires précises pour éviter un afflux trop important ». La gérante a déplacé le comptoir dans l’entrée du magasin pour limiter au maximum les contacts physiques: « le client arrive, prend le matériel, signe et repart, sans entrer à l’intérieur pour le vérifier. »

coronavirus espagne

Quid des bonnes pratiques

Le 11 mai, les normes de sécurité seront les mêmes que celles des achats en supermarché. Bien qu’elles restent parfois floues et s’adaptent en fonction de la surface des locaux, le gouvernement a transmis aux commerces un document de recommandations sanitaires.

Il faudra notamment s’attendre à faire la queue en respectant les distances dans la rue avant d’entrer, porter des gants et de préférence un masque. Les vitres transparentes en plexiglas, déjà présentes dans les magasins restés ouverts, vont également devenir de mise au-dessus des comptoirs. Bien entendu, les commerçants comptent sur la discipline des clients, aussi importante que les mesures mises en place en boutique.

coronavirus espagneEnfin, comment rassurer les clients qui viennent acheter des vêtements et qui passent par la cabine d’essayage ? Tous les articles essayés seront retirés pendant 48 heures avant d’être remis sur cintre pour les prochains clients. La mission semble impossible pour les petits magasins ne possédant que quelques tailles en réserve, au contraire des grosses enseignes comme Zara ou Mango qui peuvent se permettre de mettre de côté des vêtements.

 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales