L’enfer administratif des Français de Barcelone

Entre le numéro de résident espagnol et le renouvellement de papiers d’identité, les Français de Barcelone doivent s’armer de patience face à des administrations aux allures de forteresses.

Photos: Clémentine Laurent/Equinox

« Actuellement, tous les créneaux pour la démarche ‘Demande de passeport et/ou de CNIS’ sont occupés. Nous vous invitons à réitérer votre demande plus tard ». Sandrine, la trentaine, a vu ce message des dizaines de fois avant de pouvoir enfin accéder à un rendez-vous pour faire renouveler sa carte d’identité au Consulat de Barcelone. Finalement, après de nombreux soirs à se connecter à minuit pile, « j’ai réussi à décrocher le Graal », raconte-t-elle. Car l’astuce se passe depuis des mois entre compatriotes : le site du Consulat met à disposition un nouveau jour de rendez-vous chaque soir à minuit. Les postulants sont nombreux, les créneaux beaucoup moins. Mieux vaut donc être rapide pour réussir à bloquer un rendez-vous.

« Pour être sûr de finaliser la demande, il faut éviter de choisir les horaires proches de l’ouverture ou de la fermeture du consulat, qui sont les plus recherchés, mais plutôt viser des rendez-vous en milieu de matinée », conseille Audrey Marin-Laflèche, fondatrice de l’agence d’assistance administrative aux expatriés Plug&Play. Autre possibilité : se connecter le jeudi matin vers 8h ou 9h, moment où le consulat de Barcelone ajoute parfois des créneaux de rendez-vous pour la semaine suivante. Ce qui ne devrait pas arriver avant le mois de septembre, le consulat travaillant cet été en équipe réduite, vacances du personnel oblige.

Débordés, les fonctionnaires français ainsi que les élus consulaires conseillent maintenant à leurs compatriotes les plus pressés d’aller renouveler leurs papiers en France. « Tout citoyen français, quel que soit son domicile, peut déposer sa demande de passeport auprès du service de son choix compétent pour la traiter (mairies, consulats ou ambassades) », répondait récemment un membre du consulat à l’e-mail exaspéré de Caroline, Française de Barcelone. Nombreux sont donc ceux qui décident de passer la frontière pour faire leur demande dans les Pyrénées-Orientales, ou dans leur région française d’origine. Ils doivent aussi prévoir un second voyage pour récupérer leurs nouveaux papiers. Mais cette option n’est pas si simple pour tout le monde. « Il faut avoir le temps et l’argent », s’agace Caroline.

Le NIE, un parcours du combattant

Les prises de rendez-vous ne sont pas plus faciles pour décrocher le fameux numéro de résident étranger en Espagne : le NIE. Ce sésame, indispensable pour vivre à Barcelone, est de plus en plus difficile à obtenir. Non pour le dossier à constituer, assez simple, mais là encore pour le peu de rendez-vous disponibles. « C’est catastrophique! », lâche Audrey Marin-Laflèche, pourtant experte des méandres administratifs locaux.

Français de BarceloneAudrey Marin-Laflèche

Moins de personnel, retards découlant de la pandémie mais aussi de la crise des réfugiés ukrainiens, les raisons expliquant la faible disponibilité des services dédiés aux étrangers sont multiples. Mais c’est en Catalogne que la situation est la plus critique. Il faut en moyenne deux à trois semaines pour obtenir un rendez-vous dans la banlieue de Barcelone. Les créneaux dans la capitale catalane sont presque inaccessibles, mieux vaut donc élargir la recherche aux communes limitrophes, voire à toute la province. « Si vous voyez un rendez-vous disponible, même si c’est un peu loin, il faut sauter dessus », conseille notre experte administrative.

Là encore, pour une demande de NIE plus sereine, mieux vaut effectuer les démarches dans un consulat d’Espagne en France. La non obtention du précieux sésame n’empêche toutefois pas de commencer à travailler. L’entreprise peut demander une inscription à la sécurité sociale sous un numéro d’identité français, et a 30 jours pour lui fournir le NIE. Mais les démarches sont devenues si longues, que de nombreuses entreprises demandent maintenant le NIE avant tout recrutement. Une embûche de plus pour les nouveaux Français de Barcelone.

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous