Le palais royal de Barcelone dévoile ses trésors, pour la Mercè

palais royal barcelone mercè

À l’occasion de la festa major de Barcelone, la Mercè, le Palauet Albéñiz ouvre ses portes au public. On pourra visiter la résidence officielle de la famille royale à Barcelone samedi 24 et dimanche 25 septembre de 11 h à 19 h 15, et lundi de 11 h à 13 h 15. L’occasion de découvrir l’un des lieux les plus fastueux de la ville. 

Photo : Martí Petit/Ajuntament

Tout le monde ne le sait pas, mais il existe encore un véritable palais royal à Barcelone, en usage et semblable aux palais français tant renommés. Et il ne s’agit pas du Palais royal de Pedralbes, car malgré son nom plutôt explicite, il n’est plus la résidence officielle de la famille royale à Barcelone. Ce titre revient à un bâtiment un peu plus discret, qui se situe sur le flanc de Montjuïc, presque caché derrière le Musée national d’art catalan (MNAC) : le petit palais Albéniz.

Si l’on ne devait utiliser qu’un seul mot pour le décrire, “discret” serait évident : le palais est très rarement visitable, uniquement lors des fêtes de la Mercè, en septembre. Seul le parc qui l’entoure, les jardins de Joan Maragall, sont ouverts au public.

palais albéniz roi barcelonePhoto : Mariona Gil/Ajuntament

Et pourtant, la résidence officielle de la famille royale à Barcelone abrite des objets exceptionnels, des trésors appartenant à la ville de Barcelone, mais aussi au Patrimoine national et même à la collection du MNAC. Construit par l’architecte de la maison royale Juan Moya pour accueillir la famille royale lors de l’Exposition internationale de 1929, il offre un style architectural assez classique. Mais une fois à l’intérieur, le décor est splendide.

Des salons tous plus fastueux les uns que les autres

Dès le premier vestibule, on découvre une magnifique coupole peinte par Salvador Dalí lui-même dans les années 1960, et représentant une sardane, danse typiquement catalane. S’ensuivent ensuite une série de salons tous plus fastueux les uns que les autres, arborant des tapisseries sur le modèle de dessins de Goya, des peintures de Ramón Casas dans le Salon Jaune, un cabinet appelé le “Salon des Miroirs”, des moulures dorées et du marbre tout droit venu d’Italie, une superbe verrière colorée, et toute une série de peintures, sculptures et objets d’art en tous genres. Sans compter le mobilier, de style classique mais remarquable et luxueux.

palais albéniz roi barcelonePhoto : Mariona Gil/Ajuntament

La version du palais que l’on connaît date des années 1950, quand la mairie de Barcelone a décidé de le rénover, en incorporant notamment des œuvres d’artistes majeurs catalans”, précise Florence, guide touristique française de Barcelona Autrement. “L’intérieur ressemble beaucoup aux autres résidences royales du pays, un mélange de classique et de baroque. Ce qui change, c’est la déco, qui peut être plutôt ancienne, ou de style Charles IV, et parfois des éléments plus modernes. C’est un peu un fourre-tout artistique. Il y a des dorures, des miroirs, des lustres monumentaux, du marbre et des colonnes. On est un peu dans la série The Crown !”

palais albéniz roi barceloneEt la comparaison avec les palais royaux britanniques n’est pas exagérée : au total, le palais Albéniz abrite 1579 objets, dont des œuvres d’art (peintures, sculptures, céramiques, tapisseries…) mais aussi un mobilier précieux comptant des consoles, bureaux, miroirs ou sofas de grande valeur.

Un palais royal qui coûte cher à Barcelone

Bien que le palais soit la résidence officielle de la famille royale à Barcelone, il est peu occupé. Il ne devient palais royal qu’en 1975, lorsque le roi Juan Carlos préfère le petit palais Albéniz au grand palais de Pedralbes. Le nom “Albéniz” lui est donné après 1929, lorsque la mairie de Barcelone fait du bâtiment un musée de la musique et lui donne le nom d’un compositeur catalan, Isaac Albéniz, explique la guide.

palais albéniz roi barcelonePhoto : Martí Petit/Ajuntament

Aujourd’hui, la famille royale ne l’utilise que rarement. Officiellement, il appartient au Patrimoine national et à la ville de Barcelone, qui ont signé un accord en 1992. Ce sont ces deux institutions qui sont en charge du bâtiment et de son entretien. Et selon la mairie, relayée par Tot Barcelona, le coût de l’entretien et de ménage du palais Albéniz a dépassé le million d’euros, ces cinq dernières années.

Pour découvrir le petit palais Albéniz, rendez-vous les 24, 25 et 26 septembre prochains, lorsqu’il ouvrira gratuitement pour la Mercè.

À lire aussi : Le Palais de Pedralbes: un vestige de la honte?

medecin français à Barcelone

Recommandé pour vous