Search for content, post, videos

Le Barcelone en noir, blanc, et rose vif de Miserachs

miserachs barcelone

Jusqu’au 27 mars, le MACBA propose une expérience originale, avec l’oeuvre Barcelone en noir et blanc de Xavier Miserachs.

Grâce à une scénographie bien pensée, le MACBA invite à la promenade, au coeur des années 60, dans les rues d’une Barcelone bien différente de celle d’aujourd’hui. Les images de Xavier Miserachs, photojournaliste mais aussi photographe de publicité, sont découpées pour mettre en lumière les personnages de l’époque. On cottoîe alors le petit garçon qui joue au foot, comme les hommes qui vont travailler en costume, ou les femmes qui s’amusent dans les cafés.

Les lumières rose vif ajoutent du caractère à ces photographies en nuance de gris, et le fond sonore nous transporte de la Plaça Catalunya, au bord de mer, grâce à un travail plein de moments de vie. Des instants et une reconstitution immersifs qui laissent l’imagination s’envoler quelques décennies en arrière.

Le Barcelone des années 60 était celui de l’industrie catalane, des lignes de train et des habitations de fortune, bien loin de la ville touristique que l’on connait aujourd’hui. Miserachs revient en noir et blanc sur les places que l’on foule tous les jours, sans que l’on puisse les reconnaitre. Des usines près de la mer, des rues pavés aux cafés d’antan, avec les passants à la mode des sixties : un vrai voyage dans le temps.

Infos pratiques

Miserachs, jusqu’au 27 mars 2016, au MACBA, Plaça dels Angels, 1, Barcelone.

Entrée : 10 €, avec possibilité de voir les autres expositions du moment : Deseos y necesidades, depuis le 18 juin 2015, Reverso/Anverso de Sergi Aguilar et Especies de espacios jusqu’au 31 janvier 2016.