Search for content, post, videos

Samuel Umtiti, un expat presque comme les autres à Barcelone

français barcelone football club

Quels sont les problèmes et les bonnes surprises rencontrés par un joueur de football français qui s’installe à Barcelone ? Yannick Um raconte comment Samuel Umtiti, dont il est à la fois l’agent et le frère, a vécu son arrivée à Barcelone dans un entretien exclusif pour Equinox.

Photos: Juan Lazaro

Lundi 10h30. Yannick Um arrive ponctuel à notre entretien au Santa Clara, un bar en plein air au cœur de Pedralbes. Charmé par l’endroit, il répond avec gentillesse à toutes les questions posées par Equinox sur la nouvelle vie de son frère Samuel Umtiti à Barcelone. Comme nous l’avons découvert au fil de l’entretien, le nouveau joueur Français du Barça est un expat presque comme les autres…

Equinox : Yannick Um bonjour et merci d’avoir accepté l’invitation d’Equinox. Est-ce que Samuel est heureux d’être à Barcelone?

Yannick Um : Bonjour et merci à vous de m’avoir invité. Samuel est très heureux d’être ici. Les Barcelonais ont été très sympathiques avec lui depuis son arrivée.

On reconnaît déjà Samuel dans la rue ?

Sam a été reconnu dès qu’il a posé les pieds à Barcelone, surtout par des touristes français. Pour l’anecdote, on est allé manger des sushis un soir et alors qu’on essayait de passer la commande en espagnol le serveur nous a dit « en français » parce qu’il l’était aussi. C’était sympa (rires). C’est le genre d’histoire qui fait dire que ça va bien se passer pour lui ici.

Comment a-t-il trouvé son logement ?

On a commencé à se renseigner en avril, dès qu’on a su que le Barça était intéressé par Sam. Une fois le contrat signé en juillet, le F.C. Barcelone nous a mis en relation avec des agents immobiliers avec lesquels le Club travaille. L’ancien joueur français du Barça Eric Abidal nous a aussi donné quelques conseils et on a choisi au bout de 2-3 semaines, avant que Samuel ne parte en vacances.

Quels ont été les conseils qu’on lui a donnés avant de vous installer ?

On lui a dit de ne pas habiter trop loin de la Ciutat Esportiva de Sant Joan Despi (là où le Barça s’entraîne) et du Camp Nou, ainsi que de de faire attention au prix auquel il louait. Car les joueurs de foot, comme toutes les personnes qui ont des moyens, sont assez visés par les arnaques. Samuel est un garçon qui recherche le calme donc il habite pas très loin de Barcelone, sur la montagne.

Samuel Umtiti arrive de Lyon, où il a vécu près de 20 ans. Y-a-t-il des choses qui lui manquent à Barcelone ?

Ses amis lui manquent. Samuel était par exemple très pote avec Alexandre Lacazette, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais. Après il doit aussi trouver de nouveaux repères, comme où commander un bon sushi, où acheter des produits français, dans quel supermarché aller, ou comment regarder les matchs de Ligue 1 à la télé. C’est important pour lui car il a plein d’amis qui jouent en France.

Comment définiriez-vous une journée type de votre frère?

Celle de Sam est simple et classique. Comme tous ceux qui arrivent et qui doivent faire leur place au F.C. Barcelone, c’est boulot-dodo. Il se réveille vers 8h30-9h00 puis s’entraine à 11h. Il fait une bonne sieste après le déjeuner avant de repartir parfois en fin d’après-midi pour faire du travail physique au Club. A part ça, la récupération est le maître-mot, surtout pour Samuel qui découvre la philosophie du F.C. Barcelone et le championnat espagnol. C’est important pour être au top.

Comment Samuel communique-t-il avec ses partenaires ?

En castillan car désormais il le maîtrise. Et il apprend aussi le catalan.

Déjà ?

Oui car Samuel savait depuis longtemps que le Barça, Barcelone et la région avaient une forte identité catalane. Et comme c’est un garçon qui veut bien faire les choses, et qu’il a l’amour de ce club, il sait qu’il doit parler catalan s’il veut faire carrière au F.C. Barcelone.

barça samuel umtiti

Yannick Um pendant l’interview

Y-a-t-il de l’entraide entre Samuel Umtiti, Lucas Digne et Jérémy Mathieu, les trois Français qui jouent au football au F.C. Barcelone ?

Bien sûr ! Dès le début des entraînements Jérémy Mathieu a été disponible pour répondre aux questions de Samuel. C’est important car comme c’est sa troisième année c’est un ancien ici. Avec Lucas Digne c’est différent puisqu’il arrive aussi. C’est bien pour eux d’échanger pour savoir s’ils sont bien installés.

Samuel a-t-il eu un choc culturel en arrivant à Barcelone ?

Pas forcément car Sam est un garçon qui s’adapte facilement. Côté foot, il est arrivé en connaissance de cause sur les horaires (le Barça joue parfois à 22-23h) car il regardait tous les matchs avant de venir. C’est aussi pour ça qu’il s’intègre aussi vite.

Votre frère a-t-il visité la ville depuis son arrivée ?

Non il n’a pas eu le temps. Il va falloir maintenant voir comment faire pour visiter la ville, vu que son visage est connu (sourire).

Justement selon une enquête publiée dans Sport, 63% des supporters du Barça considère qu’Umtiti est LA recrue de l’année au F.C. Barcelone. Comment vit-il cette nouvelle notoriété ?

Samuel est un garçon très simple et qui ne se prend pas la tête. Il sait qu’il a joué en août parce que Mascherano et Mathieu étaient blessés et ce n’est qu’à la fin de la saison qu’il évaluera s’il a été bon. Il sait que le chemin est long et qu’il faut travailler pour y arriver.

Et quand le Barça perd comme contre Alaves, comment réagit-il ?

C’est difficile pour lui car il s’identifie aux objectifs du F.C. Barcelone, qui sont de gagner tous les trophées en fin de saison. Et il sait que la Liga ne se joue pas à grand-chose entre le Barça et le Real Madrid.

Que lui disent ses amis qui sont restés en France ?

Pour eux c’est énorme que Sam soit arrivé dans le meilleur club du monde. Tous sont heureux pour lui et lui souhaite bonne chance. Ils sont très fiers de connaître quelqu’un qui joue au F.C. Barcelone.

Est-ce Samuel a de la famille restée en France ?

Oui ses deux sœurs, sa maman et moi-même sommes restés en France. Le reste de la famille vit au Cameroun.

Et qu’a dit la maman de Samuel en voyant son fils de 22 ans partir à Barcelone ?

Elle ne l’a pas vécu comme un déchirement, elle était au contraire très heureuse pour lui. C’est une maman qui a toujours tout donné pour ses enfants et qui n’a pas l’habitude de prendre du temps pour elle. Pour elle, voir Sam à un tel niveau c’est une fierté, un vrai bonheur. Samuel lui dit « ne t’inquiète pas maman tu viendras voir les matchs à Barcelone et découvrir la ville ». Ça lui donnera l’occasion de voyager.

Elle est déjà venue à Barcelone ?

Pas encore. Elle est actuellement en vacances au Cameroun. Elle y va régulièrement pour voir la famille et y apporter un peu d’aide. Elle est notre lien avec le pays (Umtiti est né à Yaoundé) pour aider les cousins, les oncles et les tantes, car la situation n’est pas forcément simple en Afrique. Elle apporte de l’aide matérielle et financière car la scolarité coûte très cher au Cameroun.

 


Bonus : Les coulisses de l’interview de Yannick Um

Dans l’émission Les News de Barcelone du jeudi 22 septembre sur Equinox Radio, le journaliste Olivier Goldstein est revenu sur les coulisses de cette interview exclusive.

Ecoutez le replay :