Search for content, post, videos

22.000 caméras piratées à Barcelone

barcelone-caméra-piratée

Le Mobile World Congress, qui se déroule en ce moment à Barcelone, est aussi l’occasion pour les entreprises de tester leurs innovations sur le terrain. Avast, la marque célèbre pour son anti-virus, présente au congrès, en a profité pour dévoiler les failles du système de sécurité de la capitale catalane. 

Avast relance la polémique du système de surveillance en assurant avoir repéré à Barcelone 22.000 webcams et baby phones vulnérables et donc sujets à des cyberattaques qui permettraient de diffuser en direct sur Internet des vidéos récupérées.

Le PDG d’Avast Vince Steckler explique que « 150.000 webcams et caméras pour bébés sont prêts vulnérables en Espagne et prêts à être attaqués. Si les webcams sont utilisées pour des livestream, par exemple, les pirates ou même n’importe qui, peuvent se connecter, facilitant l’accès aux cybercriminels qui peuvent dès lors espionner les visiteurs du salon Mobile World Congress de même que les élèves, les travailleurs ou les citoyens à proximité ».


Lire aussi : Barcelone en ébullition pour le Mobile World Congress


L’entreprise a par ailleurs recensé plus de 493.000 objets connectés à Barcelone, et 5,3 millions dans toute l’Espagne. Des chiffres qui incluent par exemple des machines à café, des portes de garage, des réfrigérateurs et d’autres appareils qui, connectés à Internet, peuvent très facilement être piratés par des personnes malveillantes.

Vince Steckler met en garde. Daprès lui, n’importe qui peut accéder aux données de chaque objet, avec un peu de savoir-faire et de technique. Une manière aussi de se faire un coup de pub et de rappeler qu’il est possible d’utiliser son application Android Avast Wi-Fi Finder pour se protéger des hackers.