Search for content, post, videos

V. Giscard d’Estaing : le fantasme de la victoire de Napoléon

C’est un Valéry Giscard d’Estaing très en verve qui est venue accompagnée de sa biographe Agathe Fourgnaud présenter la traduction espagnole de son roman “La victoire de la Grande Armée” à la librairie Jaimes. L’occasion pour l’ancien président de la République française de donner une interview à Equinox Radio Barcelone.

VGE réécrit l’histoire et le futur

Sous la plume de Valery Giscard d’Estaing, Napoléon change sa stratégie et, au-delà, l’avenir européen. Nous sommes le 17 septembre 1812, au Kremlin, et Napoléon confie à ses conseillers que les Russes ne négocieront rien. L’empereur livre son analyse : leur capitale est détruite par le feu, ils n’ont donc plus rien à perdre. L’hiver est étouffant, Napoléon se sent pris au piège. La fuite en avant reste la seule issue. Il faut partir avant l’enneigement des routes. La Grande Armée quitte le coeur de la Russie. Elle est de fait victorieuse et va s’installer en Pologne le pays ami. Napoléon revient triomphalement à Paris qui va devenir la capitale européenne.

Napoléon vainqueur de Waterloo… Idée folle ? Pas si sûr quand l’on sait l’importante place que l’empereur occupe encore dans la vie politique française. VGE écrirait-il ce que beaucoup fantasment ?

Écouter Valéry Giscard D’Estaing sur Equinox Radio Barcelone