Search for content, post, videos

Le commerce électronique a le vent en poupe en Espagne

Le commerce électronique en Espagne est en pleine effervescence, avec plus de 16 millions d’acheteurs en ligne.

Le commerce électronique devient de plus en plus important, et l’Espagne n’y échappe pas. Plus de 50% de la population espagnole a réalisé un achat en ligne en 2016, et depuis, les chiffres ne font qu’augmenter. Ainsi, 83% des internautes ont recherché des produits en ligne et 71% ont utilisé des sites de comparaison. Les utilisateurs sont toujours à la recherche du meilleur produit au meilleur prix, voilà comment 2 internautes espagnols sur 3 consultent les avis d’autres clients avant de faire un achat sur un site de vente en ligne.

Le chiffre d’affaires du e-commerce est lui aussi en perpétuelle croissance. En 2016 il a atteint 23,9 milliards et en 2017, près de 28 milliards d’euros. De plus en plus démocratisé, certains sites de création de boutiques en lignes proposent de nombreux service complémentaires comme créer un logo, ce qui accélère la création de sites e-commerce.

Les spécificités du e-commerce en Espagne

Chaque pays a ses points forts et ses points faibles dans le e-commerce. Pour l’Espagne, la tendance est de faire le moins cher possible, et c’est pour cela qu’il n’est pas rare de voir des offres jusqu’a -70%, là où les autres pays jouent plus sur une livraison gratuite par exemple.

Mais alors que l’Espagne offre des réductions importantes, le pays fait face à quelques difficultés, surtout au niveau logistique. Selon plusieurs estimations, 3 commandes e-commerce sur 10 ne sont pas livrées pour des raisons de retards, vols ou bien encore de dégradations. Les sites sont aussi parfois mal conçus, notamment au niveau de l’affichage sur mobile, alors que plus de 60% des utilisateurs visitent les sites de e-commerce sur leur téléphone.

Un label de confiance international

Le commerce électronique est un secteur en pleine croissance, cependant, les consommateurs et les détaillants sont perpétuellement confrontés à un manque de confiance, d’un côté comme de l’autre. C’est pourquoi, l’Ecommerce Foundation a créé un label de confiance international : Safe.Shop. Il existe déjà de nombreux labels de confiance, mais ils sont souvent seulement nationaux. Le label Safe.Shop quant à lui se veut national. Il veut développer la confiance des consommateurs et pousser les détaillants en ligne à vendre à l’échelle internationale.

Ce label est déjà présent dans 13 pays : le Brésil, la Chine, la Croatie, Hong Kong, l’Allemagne, l’Islande, le Japon, la Malaisie, la Russie, la Roumanie, le Sénégal, la Suisse et les Pays-Bas. Il sera bientôt mis en place au Canada, en France, au Mexique, en Espagne, en Corée du Sud, au Royaume-Uni et aux États-Unis.