Search for content, post, videos

Puigdemont ne sera pas extradé, le juge retire le mandat d’arrêt

Victoire judiciaire pour Carles Puigdemont. Le juge Llarena en charge de l’instruction de l’affaire de la déclaration d’indépendance retire le mandat d’arrêt international qui planait contre l’ancien président catalan.

Ce retrait du juge fait suite à la décision du tribunal allemand la semaine dernière de refuser l’extradition pour rébellion et de ne retenir que la charge de malversation financière.

Llarena souhaite que les anciens ministres, les responsables associatifs et l’ancienne présidente du parlement catalan actuellement en détention provisoire soient jugés pour rébellion, passible d’une peine maximale de 30 ans de prison. Les juges allemands qui ont reçu il y a 4 mois l’ordre d’extradition de la justice espagnole estiment que Carles Puigdemont n’a pas agi en causant une rébellion. Selon les règles européennes, le juge espagnol n’a pas d’autre choix que de suivre ses confrères allemands. Il préfère donc abandonner les charges contre Puigdemont que de le juger pour une simple malversation financière. Carles Puigdemont est donc libre de ses mouvements dans le monde entier. Sauf en Espagne.

La décision concerne également les anciens ministres en exil en Belgique.