Search for content, post, videos

Xavier Trias trouverait les Français moins sympas que les Espagnols

Dans un entretien accordé au journal El Mundo, le maire sortant de Barcelone et candidat à sa réélection Xavier Trias (CiU) explique que, même s’il préfère les Espagnols aux Français,  la situation en Catalogne n’est plus tenable.

Quatre jours avant les élections municipales en Espagne, le journal El Mundo publie un portrait du maire Xavier Trias, candidat à sa réélection dimanche prochain à Barcelone. L’article, signé par le journaliste Salvador Sostres, dresse le profil d’un homme modéré, consensuel, habitué à négocier, notamment avec le gouvernement espagnol. Pour expliquer son indépendantisme, Xavier Trias précise : « et pourtant je m’entends mieux avec un Espagnol qu’avec un Français, il m’est plus sympathique, mais nous ne pouvons pas continuer comme cela. Il doit y avoir un geste » [NDLR : un geste de l’Espagne envers la Catalogne].

Le quotidien El Mundo, connu pour son hostilité envers l’indépendantisme catalan, a décidé de reprendre cette citation et d’en faire le titre du portrait de Xavier Trias. Contactée par la rédaction d’Equinox, l’équipe de campagne du maire sortant n’a pas encore commenté la publication. Dans l’interview accordée à Equinox Radio le 26 avril dernier, Xavier Trias avait déjà soutenu qu’il était impossible pour un Français de comprendre le sentiment indépendantiste.