Search for content, post, videos

Le fisc espagnol contrôle les appartements loués au noir

contrôle-logement

En Espagne, le fisc commence à contrôler les particuliers qui louent leur appartement sans le déclarer via des sites internet.

Attention, désormais, si vous louez un logement au noir sur des sites comme Airbnb, Homeaway ou Idealista, le fisc espagnol le sait et vous en informe. Depuis quelques jours, les habitants peuvent faire leur déclaration d’impôt de l’année 2015 en ligne. En téléchargeant leur déclaration de revenus préremplie, certaines personnes peuvent lire un message d’avertissement. Ce dernier informe que les impôts sont au courant de la publication d’une annonce et se conclut par une incitation à déclarer les revenus de location perçus. La campagne officielle de déclaration de revenus 2015 a commencé le 6 avril dernier et s’arrêtera le 30 juin prochain. Ce message d’avertissement est une nouveauté de cette année, face au nombre importants de locations non déclarées dans le pays. Par exemple, en 2015, Airbnb comptabilisait plus de 16 000 annonces à Barcelone.


Lire aussi l’article : Près de 400 appartements épinglés par la mairie de Barcelone


Un suivi des factures et mouvements bancaires

Toutefois, le Trésor Public n’a pas informé des sites d’annonces en ligne qui sont contrôlés. Rufino de la Rosa, le directeur du département de gestion des impôts, explique que les logements visés sont ceux autant ceux loués « à court terme qu’à long terme » et que « les actions sont les nôtres, elles ne proviennent pas de données fournies par les plateformes ». Pour l’instant, le Trésor Public détecte les annonces qui sont en ligne, mais ne savent pas si les logements sont loués ou non. Cependant, le directeur a précisé que l’organisme met en oeuvre plusieurs procédures afin de vérifier si un appartement est véritablement loué, comme des suivis de la consommation électrique et des mouvements bancaires. Selon le syndicat des techniciens du ministère des Finances – nommé aussi Gestha – 1,3 millions de logements ne seraient pas déclarés en Espagne.