Search for content, post, videos

Barcelone accueille le congrès mondial de la Smart City

Le salon mondial des villes intelligentes se tient du 15 au 17 novembre à la Fira Barcelona. Un rendez-vous pour imaginer les métropoles de demain, des villes plus humaines, au service de leurs habitants. 

Selon l’Organisation des Nations-Unies, les villes consomment désormais 75 % de l’énergie produite et sont à l’origine de 70 % des émissions de CO2. D’ici 2030, deux personnes sur trois vivront en ville. D’où l’urgence de trouver des solutions pour des villes plus « intelligentes », c’est-à-dire à la fois soucieuses du respect de l’environnement mais aussi de la santé et du bien-être de leurs habitants.

Qu’est-ce qu’une Smart City?

Une ville ne peut pas s’auto-proclamer « smart city », puisque l’appellation est contrôlée depuis 2014. La norme ISO 37120:2014 permet de certifier qu’une ville est intelligente selon une centaine d’indicateurs, incluant notamment la gestion de la mobilité, de l’économie, du mode de vie et de l’implication des habitants. Depuis plusieurs années, Barcelone s’est imposée comme l’une des smart cities de référence grâce, notamment, à ses bornes Wi-Fi installées dans toute la ville, les différentes offres de mobilité écologique (bicing, bornes pour véhicules électriques), son système de feux rouges intelligent ou encore son processus participatif dans la gestion des affaires municipales.

smart-city-feu-vert« C’est une ville futée avec la technologie au service de l’homme dont nous avons besoin, explique l’expert français en smart cities Carlos Moreno, mais pour aller au bout de cette révolution, il est nécessaire de réinventer le numérique, en le pensant non plus à partir des objets technologiques, mais à partir des usages et services nouveaux qu’ils rendent possibles ». Mettre l’humain au centre des évolutions urbaines de demain, voici donc le défi.

600 villes et 14.000 visiteurs

La Smart City Expo réunira cette année 30.000 professionnels venus d’une centaine de pays différents. Plus de 600 villes à travers le monde seront également représentées, comme Paris, Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Buenos Aires, Dubai, Londres, New York, San Francisco, Shanghai, Singapour ou encore Tel Aviv.

smart-city-discoursParmi les interventants, Antoinette Guhl de la Mairie de Paris, Claus Habfast de la Mairie de Grenoble ou encore le professeur Carlos Moreno, également envoyé par la Mairie de Paris. Plusieurs « keynotes » et autres conférences sont par ailleurs très attendues, notamment celles d’Ellen MacArthur, de David Bollier, de Parag Khanna ou de David Harvey.

S’il attire beaucoup de professionnels, le salon ne manque pas d’intérêt pour les autres visiteurs. « L’événement parle beaucoup du futur des villes, et donc du futur du quotidien de 50% de la population mondiale » explique Julien Palier, fondateur de la startup Daysk, l’une des initiatives gagnantes du projet SmartCAT sélectionnées sur le stand de la Catalogne. Pour le jeune entrepreneur, chacun devrait se sentir impliqué.  « Ce salon est une bonne façon de donner un aperçu de ce à quoi ressemblera la ville de demain, poursuit-il, de voir ce que les grandes villes de ce monde imaginent pour améliorer notre quotidien ».  Selon les organisateurs, cette nouvelle édition de la Smart City Expo devrait attirer plus de 14.000 visiteurs.