Search for content, post, videos

Les véhicules polluants interdits de circulation à Barcelone

C’est officiel, les véhicules les plus polluants ne pourront plus circuler dans l’Aire Métropolitaine de Barcelone durant des pics de pollution. Et ils seront totalement interdits à partir du 1er janvier 2020. Ces mesures font partie du nouveau Programme Métropolitain contre la Pollution. 

Photo: CM/Equinox

L’Aire Métropolitaine de Barcelone vient de franchir une nouvelle étape contre la pollution. Mardi 31 janvier, le Conseil Métropolitain de l’AMB a approuvé le Programme Métropolitain de Mesures contre la Pollution. Il se compose de 33 mesures qui nécessitent un investissement de près de 46 millions d’euros. Cette validation donne le feu vert à l’interdiction des véhicules les plus polluants à Barcelone.


Lire aussi: Quelles sont les rues les plus polluées de Barcelone ?


Elle sera effective à partir du mois d’avril durant des pics de pollution. À partir de 2020, la mesure sera valable tous les jours de l’année. En 2025, elle s’étendra dans les 36 municipalités qui font partie de l’Aire Métropolitaine de Barcelone. Le vice-président du Transport et de la Mobilité de l’AMB, Antoni Poveda, a expliqué que « maintenant se met en marche un mécanisme qui a besoin de plusieurs mois pour se développer et s’étudier juridiquement ». Le gouvernement catalan et la mairie de Barcelone doivent décider ensemble des contrôles, sanctions et horaires.

Transports en commun gratuits

Les véhicules les plus polluants sont ceux qui ne possèdent pas l’étiquette environnementale donnée par la Direction Générale du Trafic (DGT). Les voitures essence immatriculées avant 1996 et les voitures diesel ayant plus de 10 ans d’ancienneté sont considérées comme très polluantes.

Pour inciter les Barcelonais à abandonner leur véhicule polluant, l’AMB a approuvé la carte verte. Elle donnera droit à 3 ans de transports en commun gratuits si les propriétaires d’une vieille voiture ou moto acceptent de s’en débarrasser. Cette récompense fonctionnera à partir de cet été. Le programme de l’AMB souhaite également augmenter le nombre de points de recharge pour les véhicules électriques et changer les bus et taxis pour mettre des moins polluants en circulation.