Barça-Paris, le match des petits

Les petits Parisiens de moins de 10 ans du Paris F.C. ont vécu un rêve en affrontant mardi soir les Benjamins A du F.C. Barcelone à la Ciutat Esportiva Joan Gamper. Récit. 

Photo: Olivier Goldstein/Equinox

Ils avaient les yeux qui brillaient en entrant sur le terrain N°8 de la Ciutat Joan Gamper mardi en fin d’après-midi. Les moins de 10 ans du Paris F.C., qui jouent dans le XXème arrondissement de Paris Porte de Montreuil, allaient affronter les Benjamins A du F.C. Barcelone. Le point d’orgue de leur mini-carrière footballistique sous les yeux de beaucoup de leurs parents, qui ont fait spécialement le déplacement pour l’occasion. « Je suis contente de l’accompagner, c’est un rêve pour lui. » nous a dit Makoko, la maman de Maysson. Pour beaucoup de parents et d’enfants, c’est leur première fois en Espagne.

Cette rencontre a aussi une histoire. Celle d’Anthonin Baz, l’entraîneur de ces enfants, qui depuis octobre organise le stage. Il s’est rapproché du recruteur du Barça en France pour lui proposer ce match amical. Le F.C. Barcelone, qui reçoit de nombreuses demandes, a accepté car les moins de 10 ans du Paris F.C. sont invaincus cette année. Restait alors à trouver des sponsors et des mécènes pour emmener les 20 enfants qu’il entraîne en Espagne. Anthonin arrive à réunir les 14.000€ nécessaires et avertit ses jeunes 3 semaines avant de partir. « Ce sont des supers gamins dans la vie comme sur le terrain. Ils méritent qu’on s’investissent pour eux » assure l’éducateur. Ils dormiront près de Valence et joueront 2 matchs amicaux contre Villarreal et le Barça, avec aussi de la détente. Car c’est aussi les vacances.

Paris F.C. impressioné

Sur le terrain n°8 de la Ciutat Joan Gamper, les moins de 10 ans du Paris F.C. s’entraînent depuis un bon quart d’heure quand les Benjamins A du Barça arrivent. Pour ces derniers, le match contre Paris remplace l’un de leurs trois entraînements hebdomadaires. Les deux équipes se mélangent pour une photo souvenir, et le match commence à 19h15 sous un beau coucher de soleil printanier.


Lire aussi : Barça-PSG, comme dans un rêve…


La rencontre n’a pourtant rien d’amical. Pour les Benjamins A du F.C. Barcelone, c’est l’occasion de se mesurer à des joueurs et à une culture auxquels ils ne sont pas confrontés en Catalogne. C’est aussi l’opportunité de gagner une fois de plus sa place dans l’effectif pour la saison prochaine. Les petits du Barça pressent et marquent au bout de 50 secondes. « Allez Paris! » crient les parents pour encourager leurs progénitures. Les débats s’équilibrent mais le Paris F.C. perd 3-0 à la fin du premier quart-temps de 12 minutes. « Ils sont intimidés » est l’explication qui revient le plus souvent de la part des parents pour expliquer un tel écart. « Et puis en France ils jouent à 8 contre 8 alors que là c’est 7 contre 7 plaide l’une des mamans. Ils n’ont pas l’habitude! ». « Ce n’est pas cette année que Paris gagnera à Barcelone » maugrée un autre.

Le Camp Nou pour oublier

Les moins de 10 ans du Paris F.C. trouvent cependant les ressources de marquer trois fois pendant le reste du match par l’intermédiaire de Quentin, Liana – la seule fille de l’équipe – et Enzo. C’est seulement la deuxième fois que les Benjamins A du F.C. Barcelone encaisse trois buts cette saison. Mais le Barça en met 4 dans le même temps et remporte finalement le match 7-3.« Ça nous montre tout le chemin qui reste à parcourir » dit Anthonin aux enfants réunis après la rencontre.

Les moins de 10 ans du Paris F.C. au Camp Nou pour voir Barça-Séville (photo: Anthonin Baz)

 

L’entraîneur des Benjamins A du F.C. Barcelone Jordi Font a apprécié l’opposition.« D’habitude on est bien supérieurs à nos adversaires mais contre le Paris F.C. ça n’a pas été le cas. Leur vitesse et leur force physique nous ont obligés à jouer vraiment en équipe. C’était vraiment un très bon test pour nous ».

Certains joueurs du Paris F.C., pas habitués à perdre, s’effondrent pourtant en larmes. Voyant que la pilule a du mal à passer, Anthonin annoncent à ses joueurs qu’ils iront le lendemain à Port Aventura et au match Barça-Séville au Camp Nou. Un beau cadeau d’anniversaire pour Sina et Yanis, qui fêtent leurs 10 ans ce jour-là. Mais avant de partir, Samy Guenfoud, entraîneur des moins de 11 ans au Paris F.C., fait une promesse. « Si on revient l’année prochaine, je suis sûr que le score est inversé. On aura moins peur et les petits auront assimilé ce qu’Anthonin leur demande depuis cette année ». Kassoum, Gibran, Amine et les autres ne demandent que ça.

Olivier Goldstein

Journaliste sportif. Olivier Goldstein couvre depuis un an l’actualité du F.C.Barcelone et du sport à Barcelone. Il a fondé en novembre 2015 Le Blog du Barça, le premier Blog 100% Barça écrit en français depuis Barcelone.