Search for content, post, videos

Alerte au moustique-tigre en Catalogne

Chaque année, les moustiques-tigres font leur apparition au printemps en Catalogne. Ils peuvent transmettre à l’homme plusieurs maladies comme le virus Zika ou le chikungunya.

En Catalogne, la hausse des températures s’accompagne de l’arrivée massive de moustiques-tigres. Ces derniers sortent de leur hibernation pour envahir le territoire. Originaire d’Asie du sud-est, leur présence a a été détectée pour la première fois durant l’été 2004. Ce type de moustique se différencie des autres car il peut transmettre par une piqûre le chikungunya, la dengue ou le virus Zika. Ainsi, leur présence inquiètent les experts et les autorités sanitaires. On peut le reconnaître grâce à ses rayures blanches sur le corps, la tête et les pattes. Sa taille adulte varie entre 2 et 10 mm.

Fin novembre 2017, une étude de l’Agence de Santé Publique de Catalogne et de l’Institut de Santé Globale de Barcelone révélait que la Catalogne accumulait la moitié des cas importants de virus Zika d’Espagne. Entre 2015 et août 2017, 169 ont été détectés sur le territoire catalan contre 320 sur l’ensemble de l’Espagne. Les chercheurs affirmaient que le risque de transmission était très élevé.

Propagation des moustiques en voiture

De l’autre côté de la frontière, en Catalogne du Nord, le moustique-tigre fait rage. En France, 42 départements ont été placés en alerte rouge par Vigilance Moustiques il y a quelques jours, ce qui représente une hausse de 30% par rapport à 2017. À Barcelone, les moustiques-tigres arriveraient grâce aux voitures. Selon une étude de Mosquito Alert, publié dans Scientific Reports à l’automne dernier, 5 véhicules sur 1000 qui circulent au quotidien durant l’été, transporte ce type de moustique. Barcelone serait même la principale ville exportatrice d’Espagne selon les scientifiques.

À l’heure actuelle, aucun rapport sur leur présence cette année en Catalogne n’a été publié. Toutefois, les citoyens peuvent signaler leur présence grâce à l’application collaborative Mosquito Alert. Les Barcelonais peuvent envoyer une photo du moustique-tigre aperçu et informer de la localisation. Un point sera ensuite ajouter sur la carte de la ville. En cette fin avril, trois ont été enregistrés sur l’application dans la capitale catalane. 

En prévention, le gouvernement catalan recommande d’éviter les points d’eau stagnante chez soi et de bien fermer ses fenêtres.