Search for content, post, videos

Rénovation de la plaça Espanya

barcelone

La mairie de Barcelone étudie la possibilité de rénover la plaça Espanya. Les travaux pourraient commencer en 2017.

La célèbre plaça Espanya – construite en 1929 à l’occasion de l’Exposition Internationale – pourrait faire l’objet de travaux de rénovation. En effet, la conseillère municipale à la Mobilité de Barcelone – Mercedes Vidal – a annoncé la création d’un groupe de travail réfléchissant sur une “réforme complète” de la plaça Espanya. Concrètement, l’objectif de ce groupe est de mettre de l’ordre dans les actions qui ont été évoquées pour rénover la deuxième plus grande place d’Espagne. La conseillère a expliqué que la plaça Espanya représente “un noeud très important, pour le trafic comme pour l’urbanisme de la ville”. Le rond-point connecte les quartiers de Sant Antoni, Hostafrancs, Nova Esquerra de l’Eixample, Poblesec et Montjuïc.

Il s’agirait d’une rénovation plutôt pour transformer la place “en espace public” et non pour des raisons urbanistiques. Le groupe de travail de la mairie permettra de mettre en cohérence cette rénovation avec des changements qui sont déjà planifiés, comme les travaux de l’avenue Paral-lel et l’amélioration des revêtements. La conseillère municipale Mercedes Vidal a annoncé qu’elle a déjà commencé à travailler sur cette future transformation de la place et que les travaux pourraient commencer en 2017.

Mise en place d’une piste cyclable

Cette rénovation permettrait également de créer une piste cyclable sur la place. Il y a moins d’un an, la municipalité avait refusé l’idée de mettre en place une telle voie collée aux trottoirs, en raison du croisement avec les véhicules, principalement avec les bus de ville. Actuellement, la commission à la Mobilité et le groupe de travail réfléchissent à la création d’une piste cyclable circulaire à l’extérieur de la place. “Quand nous aurons la rénovation complète nous ferons une piste cyclable avec toutes les garanties” a expliqué Mercedes Vidal. Toutefois, la mairie a confié ne pas vouloir faire espérer les cyclistes, mais qu’elle réfléchit tout de même à une solution à long terme.