Search for content, post, videos

Ouvertures de nouveaux clubs de cannabis à Barcelone

Près de 40 nouveaux clubs de cannabis ouvrent leurs portes au cours du mois de juin à Barcelone. La mairie vient d’approuver officiellement le nouveau plan de régulation de cette activité, ce qui relance la polémique sur le sujet.

Durant le mois de mai, la mairie de Barcelone a officiellement approuvé un nouveau plan de régulation des clubs de fumeurs de cannabis. Ainsi, 39 établissements ouvriront leurs portes au mois de juin, grâce à la licence obtenue. Ils s’ajoutent aux 120 clubs qui existent déjà à Barcelone. Les nouveaux avaient demandé la licence avant la mesure de Xavier Trias, visant à freiner la prolifération d’associations de clubs de cannabis.

Sous le mandat de l’ancien maire, en mai 2014, une norme restrictive avait été approuvée dans le but de fermer une majorité des clubs déjà existants, soit une centaine d’établissements. La norme demandait au moins 150 mètres de distance entre les clubs de cannabis et les lieux fréquentés par les mineurs, comme les bibliothèques, écoles et centres sportifs, et les équipements municipaux et sanitaires. Les clubs qui ne respectaient pas cette mesure étaient dans l’obligation de fermer. L’objectif était qu’il reste moins de 20 clubs, pour satisfaire au minimum les besoins des consommateurs.

Une distance réduite

Avec le nouveau plan de régulation de la municipalité, la distance est passée de 150 à 100 mètres, excepté dans les quartiers de Ciutat Vella et Gràcia, dans lesquels la distance se maintient à 150 mètres. De plus, les établissements qui disposent déjà du permis municipal ont le droit de rester là où ils sont, même si c’est à côté d’un collège, il suffit simplement qu’ils remplissent les conditions techniques demandées. Ainsi, seulement une dizaine de clubs devront fermer et la mairie autorise l’ouverture de nouveaux.

En plus de la distance, le nouveau plan demande plusieurs éléments aux clubs de cannabis, comme l’installation d’une cheminée. Il faut également une double entrée, que la majorité des clubs ont déjà installé. Parmi les mesures, il existe une clause de superficie maximum, c’est-à-dire que les nouveaux demandeurs de licences devront faire moins de 200 mètres carrés. Mais surtout, la mairie réalisera des inspections importantes au préalable.

PENTAX Image

Inquiétude des parents

Cependant, ces nouveaux clubs, potentiellement installés à côté des lieux fréquentés par les mineurs, relancent la polémique sur le sujet. Plusieurs parents se disent préoccupés. Installée à Barcelone depuis quelques années, Laetitia Attal est mère de quatre enfants. Elle explique que l’ouverture des clubs est “un peu inquiétante quand même (…). Récemment, il y a même eu une polémique à ce sujet pour un club qui devait ouvrir juste à côté du Lycée français. Les parents se sont plaints et ont signé une pétition. On ne sait pas encore s’il va ouvrir”. Cependant, Laetitia précise que l’absence de ces clubs “n’empêchent pas les consommateurs de fumer dans le parc d’à côté”.

L’adjointe au maire chargée de l’écologie, de l’urbanisme et de la mobilité, Janet Sanz, a déclaré lors de l’approbation de ce plan que les “critères de santé sont ceux qui doivent réguler l’activité des clubs de cannabis, et non les distances entre les équipements”. Elle a ajouté que la municipalité était déjà en train de travailler sur un plan lié à la santé.