Search for content, post, videos

1 travailleur catalan sur 10 en risque de pauvreté

emploi barcelone jean nouvel

Selon CCOO de Catalunya, 343.500 travailleurs catalans touchent des revenus annuels inférieurs au seuil de pauvreté. Les conditions de travail auraient même empiré selon le syndicat.

Photo : C. Dogon/Equinox

En Catalogne, 343.500 travailleurs, soit 11,2% des actifs, se trouvent en risque de pauvreté. Cela signifie que leur salaire est inférieur au seuil de pauvreté. Ces chiffres représentent une augmentation de 2,3% par rapport à 2014, c’est-à-dire 7.700 personnes supplémentaires. Les différentes données de l’Institut National de Statistiques, récoltées par le syndicat CCOO de Catalunya, ont été publiées cette semaine.

Les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes salaires ni la même évolution. Les hommes ont le même taux de risque de pauvreté qu’en 2013 (11,5%), alors que les femmes l’ont légèrement réduit. Il est passé de 11,2% à 10,9% en 2015.


Lire aussi : Le salaire moyen en Espagne, au même niveau qu’en 2012


Le salaire brut des travailleurs catalans en 2015 était de 23.927 euros à l’année. Toutefois, 10% des travailleurs gagnent moins de 17.841 euros et la moitié d’entre eux gagnent moins de 20.601 euros. Concernant la moyenne, pour les femmes elle se situe à 17.964 euros et pour les hommes à 23.715 euros.

Une baisse du niveau de vie en Catalogne

La secrétaire socio-économique de CCOO de Catalunya, Antònia Pascual, a expliqué que les conditions de travail s’étaient détériorées. Le rapport révèle également que le marché du travail continue d’être précaire. Selon lui, avoir un emploi aujourd’hui n’est plus la garantie d’avoir une vie digne. Pour le syndicat “La Catalogne a souffert d’un recul important du niveau de vie de sa population”. 

Le syndicat indique par ailleurs qu’il y a de moins en moins de personnes protégées contre la pauvreté. Seules 6 personnes sur 10 reçoivent un type de prestation sociale. La Catalogne reste toutefois privilégiée par rapport au reste de l’Espagne. Alors que le pays affiche encore un taux de chômage à 20%, la région atteint à peine les 16% et la ville de Barcelone 10%.