Search for content, post, videos

Ce que va changer Macron pour les Français de l’étranger

Les Français de l’étranger en général et ceux de Barcelone en particulier ont offert un véritable plébiscite à Emmanuel Macron, comme le score de 93% dans la capitale catalane en témoigne. Un discours très européen, mondialiste et tourné vers les villes mondes explique ce succès.  Zoom sur ce que va changer le président Macron pour les expatriés.

Pour la première fois dans l’histoire de la 5eme république, un président au soir de son élection est arrivé sur scène au rythme de l’hymne européen. C’est cet idéal républicain qui a probablement provoqué ce raz-de-marée en faveur de Macron dans tous les pays où résident des Français. Si le nouveau président arrive à obtenir une majorité au parlement en juin prochain, un programme précis sera déroulé pour les expatriés.


Lire aussi : Les Français de Barcelone offrent à E. Macron l’un de ses meilleurs scores au monde


La question de l’enseignement

Emmanuel Macron souhaite revenir sur “les critères d’accès aux bourses scolaires afin que davantage de familles à revenus modestes et moyens puissent être éligibles.” Un sujet polémique lors des quinquennats de Nicolas Sarkozy et François Hollande. Par ailleurs, Macron veut élargir le domaine de compétences des élus consulaires en la matière. Aujourd’hui les conseillers consulaires interviennent dans les décisions d’octroi des bourses, à l’avenir ceux-ci entreraient dans la gouvernance des établissements. Enfin le programme d’En Marche prévoit d’augmenter le nombre d’enseignants recrutés localement.

La fiscalité et les politiques sociales

Egalement un thème épineux pour les expatriés qui craignent de subir la double imposition : espagnole et française. Le programme du nouveau président veut revenir sur la mesure de François Hollande concernant l’assujettissement des Français de l’étranger à la CSG et la CRDS sur leurs revenus du capital. Socialement le programme de Macron souhaite “faciliter l’accès à la Caisse des Français de l’étranger et étudier la possibilité d’accès à taux réduit à l’assurance vieillesse pour les Français en situation précaire”.

Par ailleurs, En Marche souhaite faciliter “l’accès aux allocations chômage et à la formation pour les français qui rentrent de l’étranger dans des conditions précaires. Le dépôt d’une demande RSA sera adapté à la situation des Français qui ont vécu à l’étranger.”

La modernisation administrative

Emmanuel Macron veut remettre le vote en ligne pour les élections présidentielles. Celui-ci avait été annulé pour ce scrutin en raison de risques de piratage, provoquant de nombreuses pétitions d’élus de Français de l’étranger Par ailleurs, le parti veut “redéfinir le rôle des élus consulaires en leur donnant plus de prérogatives au sein des conseils consulaires”.