Search for content, post, videos

Le parlement se réunit mardi pour aborder la déclaration d’independance

parlement catalan

INFO EXPRESS

Nouveau coup de théâtre. Le parlement devait se réunir lundi pour que le président Carles Puigdemont “valorise les résultats du référendum du 1er octobre.” Le scrutin de dimanche étant non autorisé par le gouvernement espagnol, le conseil constitutionnel a empêché la tenue de cette séance plénière. Piqués au vif, les indépendantistes ont d’abord maintenu la date de lundi, en invitant les citoyens à manifester devant le parlement. Les 72 députés indépendantistes auraient du se réunir en l’absence des 63 parlementaires contraire au séparatisme. Une image d’un parlement à moitié vide dramatique pour la Generalitat. De plus, la police aurait pu empêcher l’accès au parlement. Le président Puigdemont la joue plus fine en demandant une nouvelle convocation, mardi prochain, cette fois-ci officiellement pour commenter l’actualité politique de ces derniers jours. Un concept légal, très proche des questions au gouvernement en France. Cependant, le bureau du parlement, où les indépendantistes possèdent la majorité absolue, pourra lors de la convocation changer, le jour même l’ordre du jour pour insérer un vote sur une déclaration unilatérale d’indépendance.