Search for content, post, videos

Déclaration d’indépendance – Les réactions en Espagne

Vendredi 27 octobre à 15h27, les députés ont voté au Parlement catalan la résolution pour lancer le processus constituant pour un Etat indépendant. Dans le reste de l’Espagne, les réactions des politiques et médias ne se sont pas faites attendre.

Suite à l’annonce de la déclaration d’indépendance au Parlement catalan, le chef du gouvernement Mariano Rajoy a réagi sur son compte Twitter. Il a écrit “je demande de la tranquillité à tous les Espagnols. L’Etat de Droit restaurera la légalité en Catalogne”.

Aujourd’hui au Sénat à Madrid, Mariano Rajoy avait expliqué que “l’application de l’article 155 de la Constitution est exceptionnelle car la situation en Catalogne l’est”. Le journal La Vanguardia a repris une déclaration d’un autre membre du PP Fernando Martínez Maíllo, après l’annonce du lancement du processus indépendantiste. Il affirme que “ce sera le gouvernement, en appliquant l’article 155 qui sera approuvé au Sénat, qui procédera en quelques heures à restaurer la légalité en Catalogne”.

Du côté des journaux en ligne, El Mundo titre “Un Parlement moitié vide, vote en secret la rébellion contre l’Etat”. Il est écrit que “comme ils ne pouvaient pas le faire autrement, la manière dont les indépendantistes ont franchi la ligne rouge a été alambiquée”. Pour El Periódico, c’est “un parlement fracturé qui a déclaré l’indépendance”.

L’Europe ne reconnait pas la déclaration d’indépendance

Le président du Conseil Européen, Donald Tusk, a déclaré que l’Espagne reste le seul interlocuteur de l’Union Européenne et que la déclaration d’aujourd’hui ne changeait rien pour l’UE et qu’il espère que “le gouvernement espagnol favorise la force des arguments, non les arguments de la force.”