Search for content, post, videos

Carles Puigdemont et plusieurs responsables catalans poursuivis pour rébellion

Le procureur de l’Etat a annoncé ce midi des poursuites contre les principaux membres du gouvernement catalan suite à la déclaration d’indépendance votée au parlement catalan vendredi.

Le procureur José Manuel Maza a annoncé aujourd’hui à Madrid le début des procédures judiciaires pour “délits de rébellion, sédition et malversation” contre les responsables politiques catalans “pour l’action réalisée au cours de ces deux dernières années” qui s’est soldée par “la déclaration unilatérale d’indépendance”  la semaine dernière. Les accusés seront cités à comparaître avant que soient décidées d’éventuelles détentions préventives.

Peu avant l’annonce du procureur, Carme Forcadell a annulé la convocation du Bureau du Parlement prévue mardi, obéissant ainsi à la dissolution de la chambre décidée par le gouvernement espagnol. Aucune nouvelle depuis samedi de Carles Puigdemont, qui a posté ce matin une énigmatique photo du Palais de la Generalitat sur Instagram avec la légende “Bonjour”

Bon dia 😊

A post shared by Carles Puigdemont (@carlespuigdemont) on

Seul un ministre catalan, Josep Rull (Territoire), s’est rendu dans son ministère ce matin, mais il n’y est resté qu’une heure. Le temps d’y récupérer ses affaires, comme autorisé par Madrid, même si lui assure qu’il “continue à travailler selon l’agenda prévu”.