Search for content, post, videos

Trois décès en Catalogne à cause de la canicule

Depuis la semaine dernière, la Catalogne doit faire face à une vague de chaleur. Des fortes températures qui ont provoqué la mort de trois personnes à Barcelone et Tarragone.

Le mois d’août s’accompagne d’une canicule. La Catalogne et le reste de l’Espagne supportent depuis la semaine dernière des températures importantes de jour comme de nuit, dépassant 30°C. Ces fortes chaleurs ne sont pas sans conséquence. Un premier homme est mort vendredi à Barcelone, selon le département de Protection Civile du gouvernement catalan. La victime, sans papier d’identité, a été d’abord prise en charge carrer de Berlín par une équipe du Système d’Urgences Médicales (SEM) puis transféré dans un état critique à l’hôpital Clínic, lieu où il décédera.

Samedi après-midi, deux autres hommes se sont éteints à Tarragone, ville à 100 km au sud de Barcelone, à cause de la chaleur. Le premier se trouvait dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital Joan XXIII depuis jeudi, après avoir été retrouvé dans une rue de Tarragone. Le second, âgé d’une soixante d’années, a été admis dans le même hôpital le jour même. Les deux victimes étaient sans document d’identité et sont toujours en cours d’identification.

Conseils

Plusieurs hôpitaux et services d’urgence ont déclaré voir le nombre de visites augmenter depuis ces derniers jours, à cause de la chaleur. Elles concernent principalement des personnes âgées déshydratées. L’affluence n’est pas prête de baisser puisque les fortes températures devraient continuer jusqu’à mercredi. Protection Civile a décidé de maintenir l’alerte canicule et a expliqué que les équipes d’urgences comptent 330 appels et visites depuis son activation.

Le ministère de la Santé catalan recommande de boire régulièrement de l’eau même sans avoir soif, de rester à l’ombre et d’éviter toute activité physique importante la journée. Protection Civile recommande également de baisser les volets pour conserver la fraîcheur dans les logements et d’ouvrir les fenêtres au petit matin pour faire circuler l’air.

Soutenez Equinox, média libre

Totalement indépendant, Equinox tire l’essentiel de ses revenus des publicités d’annonceurs privés.

Basé en Catalogne et édité en français, Equinox ne peut prétendre ni aux aides à la presse catalanes ni aux aides à la presse françaises. Les premières étant réservées aux médias de langue catalane, les secondes aux médias du territoire français

Sponsoriser Equinox à titre personnel, c’est donc permettre à notre rédaction d’assurer son indépendance et sa continuité.

A quoi servent vos dons ?

✅ A offrir une information de qualité en ayant le temps de bien la fouiller
✅ A recruter davantage de collaborateurs pour vous offrir des reportages, infos pratiques, bons plans, podcasts et contenus inédits et pertinents
Pour devenir donateur, cliquez ici. Merci.