Search for content, post, videos

La Catalogne se met en grève

La fin de l’année sera mouvementée en Catalogne. Facteurs, médecins et gilets jaunes, le point sur les blocages prévus en novembre et décembre.  

16 novembre : fonctionnaires des services de justice

Les syndicats espagnols CSIF, CCOO, UGT et STAJ prévoient une grève générale dans les services de la Justice. Pas moins de 7500 agents pourraient faire stopper le travail en Catalogne. Les syndicats déplorent une réforme passée au Sénat qui facilite la mobilité géographique des fonctionnaires. Trois jours plus tard, ce sera au tour des juges de mener une action sociale pour défendre l’indépendance de la profession.

17 novembre : risque de blocage à la frontière

Samedi, la France risque d’être paralysée par le mouvement des “gilets jaunes” qui protestent contre l’augmentation des prix du carburant. La frontière franco-espagnole est aussi dans la ligne de mire. Contactés par Equinox, les bénévoles du site blocage17novembre.com affirment que des actions seront menées samedi pour bloquer la frontière franco-espagnole.

Selon les organisateurs, l’objectif est de couper l’autoroute A9. Le blocage aurait lieu dès 6 heures du matin à hauteur du Boulou et dans les deux sens, mais aussi aux deux péages entourant la ville de Perpignan.

30 novembre, 21, 26 décembre : Correos, la poste espagnole

Le service public Correos étant déjà d’une lenteur extrême pour transiter le courrier entre la France et l’Espagne, une grève de 3 jours ne devrait pas arranger les choses. Les syndicats CSIF, Sindicato Libre, UGT et CCOO qui représentent 85 % des 57.000 travailleurs de la poste espagnole ambitionnent de bloquer les envois du Black Friday et des fêtes de fin d’année.

23, 24 novembre (Black Friday), 7, 8, 9 décembre, du 15 au 30 décembre, 3 janvier : Amazon

Les syndicats d’Amazon, en conflit ouvert avec la direction madrilène au sujet de l’application d’une convention collective, prévoient un grand mouvement de blocage d’envoi et de réception des colis pendant le Black Friday et les fêtes de fin d’année.

Du 26 au 30 novembre : les médecins du service public de santé

Frappés par les coupes budgétaires et le manque de personnel, le service public de santé catalan suffoque. Attendre pendant plus d’une heure alors que l’on avait pris rendez-vous avec son docteur, faire la queue pour tenter de passer dans des urgences saturées ou ne jamais recevoir les résultats de ses analyses deviennent monnaie courante à Barcelone. Pour dénoncer la baisse de la qualité des services, particulièrement dans les CAP, les Centres d’Attention Primaire (Centre d’atenció primària en catalan) le syndicat majoritaire des médecins de Catalogne prévoit une grève du 26 au 30 novembre.