Search for content, post, videos

4 façons d’aider les plus défavorisés à Barcelone

Aider les plus démunis s’avère essentiel, particulièrement à l’approche de l’hiver. À Barcelone, plusieurs initiatives et gestes simples permettent de les soutenir. 

Donner des aliments

Depuis plusieurs années, Banc dels Aliments collecte des aliments pour les distribuer à des entités sociales, qui se chargent de les donner aux plus démunis, grâce à la mobilisation de plus de 200 volontaires. Les 30 novembre et 1er décembre, l’association organise une collecte géante à Barcelone, Tarragone, Gérone et Lleida. Elle recherche des milliers de volontaires pour mener à bien cette opération, tous les détails ici. Les habitants peuvent aussi participer en donnant des aliments dans les points de collecte. Une majorité prendront place à l’entrée des supermarchés. Pour les Barcelonais qui ne pourront pas se déplacer, il est possible d’aider toute l’année en achetant des paniers d’aliments ici.

Càritas possède également des points de collecte d’aliments et produits d’hygiène dans Barcelone, il s’agit des centres DISA (distribution solidaire d’aliments). Attention, il est indispensable de téléphoner en amont pour connaître les horaires d’ouverture qui varient selon les jours. Le premier se situe carrer del Comte d’Urgell, 176 (tél. 930 02 62 43) et le second se trouve carrer Nàpols, 171 (tél. 932 31 39 98).

Donner des vêtements

Plutôt que de jeter des vêtements en bon état, il est possible de les donner pour soutenir les personnes dans le besoin. À Barcelone, ce sont les conteneurs oranges de Roba Amiga les récupèrent. On les retrouve aux quatre coins de la ville, la carte complète est disponible ici. Il suffit de réunir ses vêtements propres dans un sac en plastique fermé. La coopérative gère les vêtements d’occasion en Catalogne en respectant les 3R: réduire, réutiliser, recycler. En plus d’être distribués aux familles démunies, elle collabore également avec des entreprises d’insertion sociale pour créer des emplois et formations pour gérer le processus de tri. Les vêtements qui ne peuvent pas être utilisés sont recyclés.

Rendre les jouets accessibles

À l’approche de Noël, donner des jouets permet de rendre heureux de nombreux enfants à Barcelone. Les points verts de la municipalité abritent un conteneur réservé aux jouets (joguines en catalan), qui seront ensuite distribués à des familles. La liste des points verts de la ville est disponible ici.

Le jeudi 13 décembre, Laetitia Addi organise une braderie solidaire du jouet et du livre de 09h à 17h, à deux pas de l’arrêt de Ferrocarrils Muntaner. Les Barcelonais peuvent vendre leurs jouets entre 1 et 8 euros, afin qu’ils restent à prix accessible pour les familles à petit budget. Ils doivent simplement les déposer la veille et laisser une participation de 8 euros. Les jouets non vendus seront donnés à l’association civique La Nau le soir même pour les enfants défavorisés. Plus d’infos sur l’événement officiel ici.

Acheter de l’art et financer des oeuvres sociales

Lancé cette année, le concept Philarthropic propose des oeuvres d’art ou des projets artistiques à des collectifs ou entreprises ayant besoin de décoration dans leurs locaux. Quelle différence avec les autres marchands d’art? Au moins 70% des bénéfices sont reversés à des causes sociales. “Les acheteurs qui décident de confier leur projet artistique à Philarthropic s’engagent dans un cercle vertueux, car ces oeuvres vont directement générer des améliorations sociales” explique Veronica Escudero, fondatrice de cette PME d’un nouveau genre. Une façon d’allier l’utile pour l’entreprise à l’utile pour la société dans son ensemble.

Plus d’infos ici.