La France autorise le meeting de Carles Puigdemont à Perpignan

par Rédac Equinox Radio Barcelone
independance de la Catalogne

Après des semaines d’incertitude, la préfecture de Perpignan autorise finalement le meeting de Carles Puigdemont le 29 février prochain.  

Les équipes de Carles Puigdemont poussent un ouf de soulagement. A seulement 11 jours du meeting géant de l’ancien président catalan, la préfecture des Pyrénées-Orientales autorise le rassemblement de 100.00 personnes le 29 février prochain à Perpignan. Une réunion se tenait ce mardi matin à la Préfecture des Pyrénées-Orientales. La mairie, la police, les pompiers, les services de la préfecture analysaient le dossier des représentants de la délégation nord-catalane du Conseil pour la République, l’association de Carles Puigdemont.

Contactée par Equinox, la Préfecture confirme que ce rassemblement « respecte le principe de liberté de manifestation; ce principe ne peut être interdit qu’en cas de force majeure ou d’atteinte manifeste à l’ordre public. Ce qui n’est pas le cas, en l’état actuel des choses ». La Préfecture ajoute que « ses services vont accompagner les organisateurs du rassemblement ainsi que la mairie pour assurer au mieux la sécurité des biens et des personnes ».

Les indépendantistes, eux, sont bien prêts: les hôtels perpignanais sont complets, 400 bus au départ de tous les coins de Catalogne sont affrétés. Plusieurs dizaines de milliers de participants sont attendus pour le plus grand meeting indépendantiste jamais organisé en France.

 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales