Troisième cas de coronavirus à Barcelone

par Leslie Singla

À la mi-journée, le ministère de la Santé catalan a confirmé un troisième cas de coronavirus sur le territoire. Il s’agit d’une femme de 22 ans actuellement isolée à l’hôpital Clínic de Barcelone. 

Mis à jour à 15h10

L’hôpital Clínic de Barcelone accueille désormais trois personnes affectées par le coronavirus. Le troisième cas a été annoncé officiellement aujourd’hui par le ministère de la Santé catalan. Originaire de Tenerife, la jeune femme âgée de 22 ans a voyagé à Milan entre le 19 et le 25 février, avant de se rendre à Barcelone. À l’heure actuelle, le corps médical analyse quelles sont les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec elle au cours de ces derniers jours. Une fois identifiées, elles seront en quarantaine à leur domicile pour éviter une contagion.

Le second cas de coronavirus à Barcelone a été annoncé hier, il s’agit d’un jeune homme de 22 ans vivant à Barcelone. Il a voyagé à Milan entre le 22 et 25 de ce mois-ci. Le premier cas remonte à mardi. Une Italienne de 36 ans habitant à Barcelone a été infectée par le coronavirus lors d’un voyage dans le nord de l’Italie. Son état évolue favorablement et présente de légers symptômes grippaux. 52 personnes les ayant approché de moins de deux mètres et de manière prolongée sont actuellement en quarantaine. Les trois individus ayant le coronavirus à Barcelone n’ont eu aucun contact entre eux.

Une personne en état grave en Espagne

Dans la communauté de Madrid, une femme de 77 ans a été hospitalisée dans un état grave à Torrejón de Ardoz. Le gouvernement informe qu’il s’agit du premier cas grave de coronavirus en Espagne. Cette personne n’a pas séjourné récemment en Italie ou en Chine. Les médecins recherchent le « patient zéro », c’est-à-dire celui qui a transmis le coronavirus aux personnes de Madrid et Séville, puisque ces dernières n’ont pas voyagé dans des pays à risque.

Au total, quinze cas ont été confirmés en Espagne: quatre à Madrid, trois à Barcelone, quatre à Tenerife, un à La Gomera, un à Valence, un à Castellón et un autre à Séville.

Pour une contagion, la médecin Assumpta Ricard, en charge du protocole d’action contre le coronavirus, a rappelé qu’il faut être très proche de la personne infectée, être exposé à des gouttes de salive et avec un temps d’exposition considérable.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales