Première victime mortelle du coronavirus en Espagne

coronavirus barcelone

Premier décès d’une personne en Espagne touchée par le coronavirus. Le gouvernement autonome de Valence a confirmé hier la mort d’un homme de 69 ans.

Mardi, le ministère de la Santé de Valence a annoncé la mort d’un homme affecté par le coronavirus, des suites d’une grave pneumonie d’origine inconnue à l’hôpital d’Arnau de Vilanova, dans la ville de Turia. La victime de 69 ans revenait début février d’un voyage au Népal. Il n’avait aucune maladie sous-jacente, comme de l’hypertension artérielle ou du diabète qui aggravent les symptômes du Covid-19. Le décès est survenu le 13 février, alors que l’expansion de l’épidémie en Espagne n’avait pas encore été officiellement notifiée. Les autorités ont informé la presse seulement hier soir.

Nouveau protocole

Un tel retard dans l’annonce s’explique par le fait que le ministère de la Santé espagnol a décidé de modifier fin février les critères définissant les cas suspects d’infection du coronavirus. À partir de ce moment, une attention particulière sera accordée à ceux qui ont traversé des zones considérées comme des «foyers d’infection» ou qui ont été en contact avec des porteurs du virus. En outre, toutes les victimes d’infections respiratoires aiguës d’origine incertaine avec des symptômes de pneumonie, de détresse respiratoire aiguë, de choc septique ou de défaillance multi-organes doivent être autopsiées.

Le ministère régional de la Santé de Valence explique que l’homme était porteur du coronavirus et qu’il n’est pas possible de certifier à 100% que son décès découle directement du virus, mais il communique en conformité avec le nouveau protocole de Madrid.

Le nombre de personnes touchées en Espagne dépasse le chiffre de 160 dont 18 en Catalogne. Dans le pays, sept sont actuellement en unités de soins intensifs. Treizes personnes malades font partie du personnel de santé.

Lire aussi : Faut-il s’inquiéter du coronavirus à Barcelone?

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales