L’Espagne nous a abandonnés : le coup de gueule d’une Française de Barcelone

par Rédaction Equinox

Charlène est youtubeuse à Barcelone avec sa chaîne Osakurabana.  Se sentant trahie par le gouvernement espagnol dans la gestion des allocations du chômage technique, la vidéo publie une vidéo coup de gueule.

« Tout ceci n’est pas digne d’un pays qui se dit riche. On ne peut pas compter sur le gouvernement : les Espagnols pensent que ce sont des voleurs ». Charlène, Française à Barcelone, est en colère. Le 15 mars dernier,  l’entreprise où travaille son compagnon a utilisé le système des ERTE (chômage partiel) pour faire face à la situation de la pandémie et la déclaration de l’état d’urgence. Au chômage depuis plus de trois mois, comme beaucoup de personnes, il n’a toujours pas reçu un seul versement de son allocation.

Charlène a décidé de lancer un coup de gueule au nom de son ami et a utilisé sa chaîne Youtube, suivie par 23.000 personnes. Habituellement, la jeune femme publie des vidéos légères sur la vie à Barcelone. Aujourd’hui, Charlène lance un message grave et dramatique pour alerter son public.

Depuis trois mois, l’administration espagnole a totalement disparu. Pas de versement d’allocation, ni aucune explication. Et le stress monte. « Ce n’est pas une grosse blague même si ça y ressemble. J’en ris pour ne pas en pleurer  » confie Charlène.

Lire aussi : Indemnités pour les chômeurs : que fait l’État espagnol ?

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales