Pollution sonore : limiter les deux-roues à Barcelone ?

par Nico Salvado
motos à barcelone

Le bruit fait son grand retour à Barcelone depuis la fin du confinement. Les deux-roues sont particulièrement audibles dans la ville. La mairie a pris les premières mesures pour rendre la ville aux piétons. 

Avec la levée progressive des restrictions, un certain nombre d’habitants des grandes villes sont devenues déconfinophobes. La quarantaine, pour une partie des Barcelonais, a été synonyme de calme, de chants d’oiseaux et d’un retour à une certaine sérénité. Si le déconfinement est lent, la reprise du trafic routier a été assez rapide depuis le passage de la ville en phase 1 du plan de transition vers la nouvelle normalité. Le bruit du vent dans les arbres a laissé place aux accélérations des motards.

Coincés dans la ville depuis le 15 mars, avec une quasi impossibilité de sortir de Barcelone, les nerfs de certains habitants sont mis à rude épreuve. « Je ne comprends pas qu’on autorise une personne toute seule à faire plus de bruit sur sa moto que 100 passagers dans un bus électrique » s’exaspère Alfred, originaire d’un petite ville du Sud de la France. « Comme le déconfinement n’est pas fini, on ne peut pas partir en week-end pour se rendre dans les coins les plus calmes de Catalogne. On est bloqués dans la ville avec le bruit de la circulation, c’est très déprimant » se désole ce Français qui vit à Barcelone depuis 15 ans.

Et ce n’est pas simplement un ressenti. Une moto de course produit en moyenne 100 décibels et se classe selon les spécialistes en acoustique « dans les bruits difficilement supportables, voire dangereux ». Seuls les concerts et les réacteurs d’avions dépassent en décibels les moteurs de motos. Une étude de l’agence de la transition écologique a calculé qu’une moto à plein régime qui traverserait Paris de bout en bout en pleine nuit réveillerait environ 300.000 personnes.

motos barcelone

La pollution sonore des grandes villes provoque une charge mentale qui altère les périodes de sommeil profond. Sur le long terme, le bruit de la ville crée un stress corporel permanent et la confusion dans le cerveau. Qui peut même être fatale.  «En modifiant la fluidification du sang, elle accroît les risques d’AVC, les maladies cardio-vasculaires et les problèmes d’apprentissage»  explique Emmanuel Thilbier, acousticien de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Quelle solution pour Barcelone

Tôt ou tard, Barcelone devra prendre des mesures pour tenter stopper son afflux de motards selon Guille Lopez de l’association Eixample Respira. « Le motard prend sa moto car c’est le moyen le plus rapide pour aller d’un point A à un point B en ville. S’il devait y aller en voiture, ça serait plus long, et il finirait par utiliser le métro, le vélo ou tout simplement la marche à pied, il y a trop de privilèges pour les motards à Barcelone » affirme celui qui milite pour un plus grand respect du piéton en ville.

La mairie de Barcelone est consciente du problème, et booste les opportunités de se déplacer d’une manière plus verte. Depuis le 17 mai, les pistes cyclables se multiplient à Barcelone, et le parc de vélos électriques du Bicing va aller dans les prochains mois en augmentant. La Via Laietana, les accès directs à la plage de Barcelone, les routes de Montjuic, la rue Gran de Gracia, la Rambla de Sant Andreu et le Passeig Sant Joan sont piétonnes tous les week-ends. Au moins jusqu’à la fin du mois de juin où la Mairie tirera un premier bilan de l’opération.

D’autres pistes sont possibles pour rendre Barcelone un peu plus calme. Limiter la vitesse des rues à 30 kilomètres/heure et faire payer une vignette de contamination acoustique pour les véhicules les plus bruyants. Architecturalement, des murs inclinés permettent de dévier le bruit. Des revêtements de chaussées peuvent aussi absorber une partie des décibels des véhicules à moteurs.

Certains pays sont allés beaucoup plus loin contre la pollution sonore des deux-roues. Ainsi dans la ville de Québec, le centre historique est purement et simplement interdit aux motos.

Lire aussi : Piéton à Barcelone : la cinquième roue du carrosse

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales