Sant-Joan à Barcelone : pourquoi tire-t-on des pétards ?

par Nico Salvado
sant joan à barcelone

Explication d’une tradition : pourquoi autant de pétards pour la Sant-Joan à Barcelone. 

Flot ininterrompu de pétards et autres feux d’artifices : la fête de la Sant-Joan est pour le moins singulière et surprenante. Même si la célébration cette année sera réduite en raison du Covid19, les tireurs de pétards ont déjà débuté leur activité depuis quelques jours.

Bien que nationale, la Sant-Joan trouve son épicentre festif en Catalogne, Galice, Communauté de Valence et aux Baléares. Cette fête puise son origine dans des racines religieuses et superstitieuses. La chrétienté y célèbre la naissance de Jean le Baptiste. Même si, comme souvent, il n’y aucune origine biblique pour retracer cette date.

Le paganisme, lui, fête la nuit la plus courte de l’année. Ici aussi, la date est fausse puisque le solstice de juin a eu lieu samedi dernier à 23h43 précisément.

Le soleil domine la nuit, c’est le message de cette fête. Pour donner plus de pouvoirs à cet astre, on s’est mis à monter des brasiers dans les rues des communes. Un grand rite de purification également symbolisé par ces feux géants.

Sant-Joan à Barcelone : pourquoi tire-t-on des pétards toute la nuit ?

Alors d’où vient cette manie de tirer des pétards sans lassitude aucune ? Le nom de cette fête en catalan nous donne un indice : la Nit de les Bruixes, la nuit des sorcières. Les pétards, que ce soit dans l’explication catholique ou dans la païenne, sont destinés à chasser les démons, sorcières et autres mauvais esprits supposément attirés par la lumière.

Cette nuit, c’est une version light de la SantJoan qui attend les amateurs : pas de feux dans les rues et plages fermées au public.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales