1er juillet : nouvel espoir pour le tourisme à Barcelone

par Nico Salvado

L’ouverture de la frontière France Espagne au 21 juin ne s’est pas traduite par une arrivée massive des vacanciers comme l’espérait le secteur du tourisme. Les commerçant placent leur confiance dans la date du 1er juillet sans trop y croire. 

« Je pense qu’au 1er juillet, nous aurons une clientèle française et peut-être un peu d’Européens mais je ne m’attends à rien d’extraordinaire ». Jean-Christophe Burgy, propriétaire du restaurant Agusto carrer Parlament a du mal à voir un retour à la normale dans les prochaines semaines. Tous ses employés sont encore au chômage partiel et c’est seul qu’il accueille depuis la fin du déconfinement les clients catalans en terrasse. « Les gens ne veulent pas aller à l’intérieur » se désole le restaurateur qui sert 25 à 30 personnes chaque jour au lieu des 90 avant le Covid. Jean-Christophe, avec son restaurant chic, place ses espoirs dans la clientèle hôtelière.

Les hôtels de Barcelone restent prudents

Mais ici aussi, c’est le calme plat. Lors de l’ouverture de la frontière France Espagne, l’écrasante majorité des hôtels de Barcelone avait gardé portes closes. Pour cette date du 1er juillet, les établissements hôteliers tentent le coup. A pas de loups.

Les grands groupes reviennent sur le marché au compte-goutte : NH  rouvre uniquement son 5 étoiles le Gran Hotel Calderón, Meliá seulement son « Tryp Aeropuerto ». Marriott ouvrent trois établissements à la fois : Hotel Arts, Cotton House et le W. Pour ne pas perdre d’argent, les hôteliers devront au moins remplir 30% de leurs chambres. Bien loin des 88,5% de taux d’occupation affichés l’an dernier à la même époque.

frontière france espagneLes patrons de l’hôtellerie expliquent que d’ici le 15 juillet, si les touristes n’arrivent toujours pas, la saison sera définitivement considérée comme morte.

Sagrada Familia de Barcelone déserte

Dans le quartier de la Sagrada Familia, on a encore l’impression de vivre le confinement tant les rues sont désertes. Une petite dizaine de touristes rodent autour de la basilique encore fermée.

Dans cette zone, quasiment aucun commerce n’a rouvert ses portes depuis la fin du confinement. Signe de l’approche du 1er juillet, l’attrape-touristes notoire, la Casa del Jamón en face de la Sagrada Familia, a entrepris des travaux de nettoyage de son local.

frontiere france espagneC’est le restaurant le plus mal noté de la ville sur Tripadvisor mais le flux incessant de touristes remplissait chaque jour ses tables intérieures et extérieures. Jusqu’au 14 mars dernier. Le 1er juillet prend ici des allures de dernière chance.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales