Coronavirus Espagne : 73 foyers de contagion

par Nico Salvado

Coronavirus Espagne. Les beaux jours n’empêchent pas la multiplication des cas de Covid19 dans le pays. La Catalogne et la Galice sont les zones les plus touchées. L’obligation de porter le masque en permanence dans l’espace public est en vigueur en Catalogne et aux Baléares. 

Coronavirus Espagne : La Catalogne

Chaque année lors de la saison estivale, les soldats du feu luttent pour circonscrire des feux de forêts. En 2020, c’est le coronavirus qui se propage face à une armée de blouses blanches. Le ministère catalan de la Santé n’arrive pas à reprendre le contrôle sanitaire de la région de Lleida. Ce foyer de contagion qui a provoqué le confinement de 210.000 personnes a fait sa première victime mortelle. 11 autres patients sont actuellement en train de lutter contre le Covid en soins intensifs, 82 sont dans un lit d’hôpital.

coronavirus espagneDans le reste de la Catalogne, Barcelone attire l’attention. 352 nouveaux cas ont été diagnostiqués lors des 24 dernières dans la capitale catalane. Soit 73% du nombre total de cas recensés en Catalogne.  Par ailleurs, le club de Polo de la ville vient de fermer ses portes après la contamination de 9 personnes membres du club.

« La situation n’a rien à voir entre Barcelone et Lleida. Bien que les cas de coronavirus, très faibles, continuent d’augmenter chaque jour à Barcelone. Il ne faut donc pas se relâcher et garder les yeux grands ouverts »a commenté ce matin sur Catalunya Radio le chef du service épidémiologique de l’Hospital Clínic Antoni Trilla.

Par ailleurs dans la province de Barcelone, à Vilassar de Dalt, les autorités sanitaires enquêtent sur une éventuelle flambée de Covid-19 parmi un groupe de 60 personnes ayant participé à une fête illégale sur la plage. Une dizaine de jeunes présentent des troubles de diarrhée et de fièvre. L’hôpital de Vilassar de Dalt attend le résultat des tests.

Coronavirus Espagne : Les Baléares

Les Baléares rejoignent la Catalogne dans l’obligation de porter le masque dans toute la sphère publique. Sauf pour manger au restaurant, boire un verre dans un bar ou se poser sur le sable de la plage. Une mesure stricte prise après la prolifération de fêtes clandestines réunissant plus d’une centaine de personnes à la fois.

En plus du masque, le gouvernement régional des Baléares adopte une batterie de mesures interdisant les réunions de plus de 70 personnes à l’air libre et 30 en espaces clos.

Des décisions avant tout préventives, il y a seulement 137 cas de virus en ce moment dans les îles Baléares.

Coronavirus Espagne : La Galice

Avec Lleida en Catalogne, la Galice est le second foyer le plus important d’Espagne. Il y a 165 cas dans la ville d’A Mariña (Lugo) qui est d’ailleurs confinée. Une augmentation de 21 cas en 24 heures.

Par ailleurs, la région voisine des Asturies étudie la possibilité de rendre le masque obligatoire dans l’espace public sur un modèle identique à la Catalogne et des Baléares.GaliciaUn hôtel des Asturies a annulé unilatéralement aujourd’hui la réservation d’une famille venant de Lleida.

Le reste de l’Espagne

Des cas ont été détectés à Castelló dans la région de Valence. Il ne s’agit pas ici d’une contagion sociale, mais de trois familles qui se sont réunies pour célébrer San Juan le 24 juin dernier. La contagion s’est faite par un invité qui venait de Lleida.

Au Pays basque, il y a un foyer actif de 58 patients dans la commune d’Ordizia.

A Murcia, le gouvernement régional étudie également la possibilité de rendre obligatoire le masque dans tout l’espace public. 70 immigrés récemment arrivés ont été diagnostiqués positifs au Covid19.

Ce matin sur la chaîne Antena 3, le ministre de la Santé espagnol Salvador Illa a commenté la situation: « bien qu’il soit normal qu’il y ait des nouveaux foyers dans cette phase de nouvelle normalité, le gouvernement suit de près les mesures adéquates et courageuses prises par les régions ». Pour le moment il n’est pas prévu de réactiver l’état d’urgence au plan national a annoncé le ministre. Cependant, Illa a ajouté que s’il y avait « un cas de transmission incontrôlée du coronavirus dépassant le cadre d’une région et nécessitant de limiter la mobilité vers d’autres régions d’Espagne, l’état d’urgence serait un instrument efficace ».

coranavirus espagneEtat d’urgence activé localement, confinement géolocalisé, port du masque, gestes barrières, tentatives de détecter les cas en temps réel et renforcement du système sanitaire sont les armes de l’Espagne dans cette guerre sans trêve contre le coronavirus.

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales