Coronavirus Catalogne : offensive contre la nuit

par Nico Salvado
coronavirus catalogne

Coronavirus Catalogne. Le gouvernement travaille sur une fermeture de l’ensemble des discothèques catalanes et l’arrêt des fêtes illégales. 

Le gouvernement de Catalogne entend combattre la propagation du coronavirus dans les lieux qui ne respectent pas les gestes barrières. Le monde de la nuit et ses discothèques sont dans le viseur. La Generalitat a déjà décrété depuis samedi dernier la fermeture des clubs de Barcelone et sa banlieue, ainsi que de la ville de Lleida.

Ce matin, lors de la séance des questions au gouvernement au parlement catalan, le président Quim Torra a fait part de son projet d’étendre la mesure à l’ensemble de la Catalogne. « Il y a un problème de prévention avec les plus jeunes, la fermeture des discothèques de Catalogne est une mesure importante » a justifié le président catalan. Pour le moment 40% des établissements nocturnes de Catalogne sont encore ouverts.

Coronavirus Catalogne et les fêtes illégales

Le secteur des boites de nuit se défend en argumentant qu’il vaut mieux que les fêtards soient contrôlés dans les boites que de rester dans la rue à boire de l’alcool lors des fameux « botellones ». Conjointement la mairie de Barcelone et le gouvernement catalan veulent lutter contre ce fléau.

coronavirus catalogneLe responsable de la Santé publique du gouvernement catalan, Josep Maria Argimon, propose une norme interdisant la consommation d’alcool sur la voie publique à une heure avancée de la nuit. Le nombre de personnes participant à ces rassemblements festifs pourraient être limité. « A une certaine heure de la nuit, peut-être que l’on peut rentrer boire chez soi » a sentencié Argimon.

 

Recommandés pour vous

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales