Barcelone : trains bondés, Renfe poursuivie en justice

par Leslie Singla

Une plateforme activiste dénonce l’affluence de voyageurs à bord des trains à Barcelone. Une plainte a été déposée pour « négligence de fonctions » dans la gestion du transport public pendant la crise du Covid.

« Négligence dans leurs fonctions » tel est l’objet de la plainte déposée par Xnet. L’entité dénonce Rodalies, Renfe et Adif de ne pas garantir la sécurité des voyageurs dans les trains. Elle considère que la santé des passagers est mise en danger. Le collectif a adressé une plainte auprès du parquet à Barcelone, contre les responsables des compagnies et de l’entreprise gérant le réseau ferroviaire national. Selon lui, les faits pourraient constituer un délit dolosif en référence au code pénal.

Il ajoute que les mesures annoncées par les compagnies ferroviaires furent « seulement de responsabiliser les voyageurs à éviter de prendre les transports en heure de pointe ». Aucune mention n’a été faite sur l’occupation dans les wagons, ni sur la hausse de la fréquence des trains pour éviter l’affluence de voyageurs au même moment a-t-il ajouté. Xnet a même « de sérieux soupçons que des usagers du réseau de Ferrocarrils aient été infectés par le Covid », car le réseau n’aurait pas agi pour garantir les distances de sécurité entre les voyageurs. La plateforme soutient que la loi de santé publique n’a pas été respectée, ni la loi de défense des consommateurs et usagers.

covid barcelone

Photos de Xnet

Afin d’illustrer ses propos, elle « fait un appel à la population » en demandant aux voyageurs de transmettre des photos pour prouver la forte affluence, soit par mail soit en publiant des images sur Twitter avec le hashtag #RenfeCovid. Concrètement, Xnet réclame un ajustement de l’offre de trains en fonction de la demande.

Mesures renforcées

De son côté, Renfe défend assurer les mesures de sécurité en vigueur à bord de ses trains. Suite à la plainte, l’opérateur a déclaré dans un communiqué que toutes les mesures demandées par les autorités sanitaires ont été prises et qu’elles « ont été approuvées par le gouvernement catalan ». La compagnie ferroviaire indique que malgré la forte baisse de la demande, de presque de moitié, elle propose 100% de ses services habituels en semaine pour « garantir la sécurité ».

Renfe précise également que des campagnes de nettoyage et informatives sur les mesures anti-covid continuent, que des installations ont été ajoutées et que le personnel a été renforcé. « Les experts comme les autorités sanitaires ont confirmé que le transport public n’est pas un point de contagion ».

Selon Xnet, le parquet a accepté la plainte et devrait ouvrir une enquête.

LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE

Accepter la politique de confidentialité. Accepter Lire plus

Normes légales