La Catalogne va reconstruire son système de santé

Par Nico Salvado
système de Santé en Catalogne

Avec l’accalmie de la pandémie, la Catalogne lance un plan de reconstruction de son système sanitaire.

« Épuisés, irrités, démotivés » c’est ainsi que s’auto-qualifient les médecins et les infirmiers du système de santé public en Catalogne. C’est le burn-out collectif, après avoir géré la plus grande épidémie du siècle, un nombre jamais atteint de dépistages, dix millions d’injections de doses vaccinales et autant de visites de personnes atteintes de différentes pathologies. Une situation qui n’empêche pas la volonté de reconstruire le système de santé public, endommagé par la pandémie.

Les centres d’attention primaires (CAP) à partir du mois d’octobre vont augmenter progressivement les visites médicales présentielles. Durant les mois de plomb de la pandémie, l’intégralité des visites se faisaient de manière virtuelle. Par téléphone ou sur le net via l’espace personnel du site « La Meva Salut » (ma santé). Un espace online que le gouvernement a dû fermer provisoirement. Après leurs gardes, les médecins rentraient chez eux et allumaient l’ordinateur pour continuer à répondre aux messages. Des patients qui envoient de longs messages pour exprimer leur détresse en raison de la pandémie, mais qui souvent n’ont pas de pathologie médicale du ressort du médecin de famille. D’autres ont tendance à prendre la e-consultation pour un chat.

Système de santé en Catalogne et visites virtuelles

Pour autant, le ministère catalan de la Santé dans sa reconstruction de l’attention primaire ne veut pas totalement laisser tomber le concept de la visite à distance par voie électronique. Pour les cas les plus bénins que l’on traitait par téléphone avant la pandémie, l’échange de messages électroniques peut être une bonne option, affirme le ministère de la Santé. Avant la pandémie, 1,46% des patients avaient recours à la e-consultation, aujourd’hui ils sont 24,34% ce qui représente entre janvier et août 1,36 millions de consultations.  Avec une maîtrise très imparfaite de la technologie, les personnes les plus vulnérables et les très âgées ont cependant besoin de venir en personne rencontrer leur médecin, même dans les cas les plus bénins.

La Generalitat veut en finir avec cette image du médecin sous une blouse de plastique de la tête aux pieds et qui barre l’accès des CAP aux patients.

WhatsApp Image 2020 03 24 at 15.14.42Par ailleurs, le ministère de la Santé demande de la patience et cherche la compréhension de la société.  Car en cette rentrée automnale le système de santé s’attend à une vague de personnes nécessitant des soins psychologiques en raison de la pandémie et d’un retard à rattraper dans les examens non-urgents qui se sont accumulés.

La santé en Espagne représente un budget de 2.371 euros par habitant, ce qui est moins que la moyenne européenne.

Recommandé pour vous

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez les désactiver si vous le souhaitez. Accepter

Politique de privacité