Rupture d’alcool dans les discothèques en Espagne

Par Rédaction Equinox
discothèques en Espagne

Tout récemment rouverts, les bars et discothèques en Espagne signalent des ruptures de stock pour certaines marques d’alcool. Un problème qui est parti pour durer. 

Les discothèques en Espagne vont de Charybde en Scylla. Le secteur le plus longtemps fermé en raison de la pandémie et actuellement le seul à être soumis au passe sanitaire en Catalogne doit faire face à une pénurie d’approvisionnement en alcool.

Le gin Seagram’s, le champagne Moët & Chandon, la tequila Patron, la vodka Absolut : c’est la rupture de stock dans les discothèques en Espagne. En cause, les crises qui secouent actuellement le secteur du transport. La circulation des alcools en provenance d’Angleterre est fortement ralentie par le Brexit. La hausse du prix des carburants pose également des complications chez certaines compagnies routières. Enfin, la production de certaines marques est perturbée par la montée des prix des matières premières comme le verre, les bouchons et les étiquettes.

Discothèques en Espagne : les clients sortent plus

À la marge, les patrons de boîte expliquent que les gens sortent plus tôt et arrivent en discothèque sur les coups de 23 h 30 au lieu de 2 h du matin avant la pandémie. Une conséquence des 18 mois de fermeture en raison du Covid.

Le secteur de la nuit pense que l’approvisionnement en alcool va se compliquer durant les prochains mois en raison des problèmes de production liés à la crise énergétique. Tous espèrent que le champagne coulera à flots pour le Nouvel An. Sans pouvoir le garantir.

Recommandé pour vous