Search for content, post, videos

Coup de théâtre Catalogne – Accélération vers l’indépendance

artur mas carles puigdemont catalogne

C’est un véritable coup de théâtre comme seuls les politiques catalans savent le faire. A quelques heures de la dissolution légale automatique du Parlement de Catalogne et la convocation d’élections, un accord est trouvé dans le camp indépendantiste.

Selon l’accord négocié cet après-midi, Artur Mas ne sera plus président de Catalogne et Carles Puigdemont, maire de Gérone, sera investi ce dimanche par le Parlement. Coup de tonnerre dans le ciel catalan, alors que toute la presse, les observateurs et une bonne partie de la classe politique catalane, Artur Mas en tête, donnaient pour acquise la convocation de nouvelles élections en mars prochain.

Investiture dimanche 10 janvier

A quelques heures de la fin du délai légal avant la convocation automatique de nouvelles élections, Artur Mas cède donc sa place de Président et ne postule à aucune autre fonction au sein du prochain gouvernement. Une décision qui permet une accélération spectaculaire du processus indépendantiste.

Pour que le nouveau président soit investi dans les temps, le Parlement de Catalogne doit convoquer en urgence une réunion des porte-paroles de groupes parlementaires puis une réunion du Bureau du Parlement dont l’ordre du jour sera la convocation d’une session d’investiture.

Au cours de la session extraordinaire de demain, le candidat devra être élu à la majorité absolue, à un tour. Le groupe de la coalition indépendantiste Junts Pel Sí aura donc besoin d’au moins 6 votes des 10 députés de la CUP pour atteindre les 68 voix nécessaires. Un appui acté par l’accord trouvé aujourd’hui.

Accélération spectaculaire du processus indépendantiste

Alors que beaucoup donnaient pour mort le processus indépendantiste avec une convocation incertaine de nouvelles élections, ce revirement de situation spectaculaire prend Madrid de court. Les négociations pour former un gouvernement en Espagne sont au point mort.

Le Partido Popular de Mariano Rajoy, sans majorité absolue, doit faire face aux Socialistes qui tentent de former une difficile coalition avec Podemos. Si dans les prochains jours, le gouvernement et le parlement catalans prennent des mesures fortes pour diriger la région vers l’indépendance, la réponse de l’État espagnol serait de fait fragilisée.

Le prochain Président de la Catalogne Carles Puigdemont est une figure proéminente de CDC, le parti d’Artur Mas. Le maire de Gérone, 53 ans, est aussi président de l’AMI (association des mairies indépendantistes). Il est député du Parlement de Catalogne depuis 2006. Journaliste de profession, il a été rédacteur en chef du quotidien El Punt, directeur de l’agence de presse catalane ACN et directeur général du journal Catalonia Today.