Search for content, post, videos

Près d’un millier d’étudiants manifestent à Barcelone

Jeudi 11 mai, 800 étudiants ont manifesté dans le centre de Barcelone pour réclamer une baisse des frais universitaires. Des grèves ont également eu lieu dans certaines facultés de la ville. 

Photo: AE/Equinox

Selon les chiffres de la mairie, 800 étudiants ont participé à une manifestation jeudi après-midi dans le centre de Barcelone. Ils demandent une diminution de 30% des frais universitaires, mais aussi une égalité des prix entre la licence et le master. Convoquée par le Syndicat des Etudiants des Pays Catalans (SEPC) et l’Association des Etudiants Progressistes (AEP), la manifestation s’appelait « Baissons les taxes » (Abaixem les taxes en catalan). Les étudiants ont parcouru les rues avant d’arriver au Secrétariat des Universités, où 20 fourgons anti-émeute de la police catalane étaient postés.

Durant la protestation, les étudiants chantaient « non à la privatisation » ou « université publique et de qualité ». On pouvait lire aussi « précarisation » sur des pancartes. Certains manifestants ont jeté de la peinture et des oeufs sur le bâtiment de la Direction Supérieure de la Police Catalane, situé au 43 Via Laietana.

Grève dans des universités

Selon le journal El Mundo, il y a eu quelques tensions entre les étudiants et les Mossos d’Esquadra. Des centaines de manifestants se sont même assis sur la Via Laietana. Ils avaient déclaré que si leurs demandes de baisse des frais universitaires n’étaient pas signées, ils resteraient camper toute la nuit. Des policiers ont fini par les déloger dans la soirée. Selon le journal Ara, entre 15 et 20 étudiants ont été identifiés mais aucun n’a été arrêté.

La manifestation fait écho à la seconde journée de grève qui s’est tenue jeudi dans plusieurs universités de la ville, comme l’Université Autònoma de Barcelone (UAB) et le campus Diagonal de l’Université de Barcelone (UB). Durant cette deuxième journée, près de 200 étudiants ont dormi à la Faculté de Philosophie et de Lettres de l’UAB et ont coupé certains accès à l’université. Selon une étude du syndicat CCOO, il faut débourser environ 1.100 euros en Espagne pour s’inscrire en licence et 2.020 pour un master.


Lire aussi: Frais universitaires exorbitants – La Catalogne promet une baisse de 30%