Search for content, post, videos

La Sagrada Familia renforce sa sécurité contre le terrorisme

Face aux risques d’attentats, la Sagrada Familia prend les mesures nécessaires en ce début d’année. Désormais, la basilique possède des portiques de sécurité et autres installations pour se protéger au maximum.

Depuis le 1er janvier, la Sagrada Familia a nettement renforcé sa sécurité dans le cadre de son plan stratégique sur le thème. Elle a investi deux millions d’euros pour installer dix portiques pour détecter les métaux, des scanners et pour employer douze agents de sécurité supplémentaires. Ces mesures s’inspirent de celles mise en place dans les aéroports, mais aussi au Vatican car le lieu reçoit des milliers de visiteurs, comme la basilique barcelonaise qui en accueille 1.500 par heure.

Le directeur de la sécurité et des opérations de la Sagrada Familia, Marc Martínez, a expliqué que ces nouvelles mesures « ne sont pas des conséquences » directes des attentats de Barcelone et Cambrils de fin août dernier, bien qu’il a été pris en compte que le monument était à l’origine l’une des cibles des terroristes.

Des contrôles plus rapides

Quant au président de la Fondation de la Sagrada Familia, il a ajouté que « la sécurité est l’un des principes basiques de notre Fondation. Il y a un an, nous avons commencé à élaborer un plan de sécurité grâce à l’aide des Mossos d’Esquadra (…). Grâce aux scanners, vérifier les sacs de chaque visiteur sera plus rapide ». Le chef de la sécurité a confié que durant les contrôles des couteaux, bombes lacrymogènes ou des tasers ont déjà été retrouvés.

En novembre dernier, toujours dans le cadre d’un renforcement de la sécurité contre le terrorisme, des obstacles ont été installés autour de la basilique pour empêcher les véhicules de passer et certaines rues sont devenues piétonnes. En 2017, la Sagrada Familia a reçu 4.527.427 visiteurs.