Search for content, post, videos

Le métro de Barcelone s’équipe pour la vidéosurveillance en direct

metro barcelone voleurs

Le service de transports publics de Barcelone installe des caméras de vidéosurveillance en direct pour améliorer la sécurité des voyageurs. 

Photo:MS/Equinox

L’objectif de l’installation de ces caméras est multiple. Il en va de l’amélioration de la gestion du service. Pouvoir détecter plus rapidement les cas d’urgence et veiller à la sécurité des voyageurs est primordiale pour la ville. Sans oublier qu’elles permettront de résoudre les cas d’agressions ou de vols plus rapidement. Le projet prévoit l’installation de caméras dans chaque rame de métro.

Un système de surveillance obsolète

Actuellement sur le réseau, il y a environ 4500 caméras dans les halls d’entrées et sur les plateformes des stations. Mais rien dans les trains qui ont un système d’enregistrement différé et qui ne peut pas être visionné avant la fin de service du métro. Qui plus est, la qualité n’est pas très bonne et les images s’effacent au bout de 30 jours, comme le veut la loi sur la protection des données. Enregistrer sans pouvoir accéder immédiatement aux images n’a pas grand intérêt. Seules les nouvelles lignes de métros 9,10 et 11, les plus récentes automatisées roulant sans conducteur, disposent de caméras en direct à l’intérieur des rames.


Lire aussi : Nouvelles stations de métro et meilleure accessibilité des transports à Barcelone


Avec le nouveau système généralisé dans l’ensemble des rames, les salles de contrôle et sécurité recevront les images en temps réel. Mais le porte-parole de la TMB précise “cela ne veut pas dire que chaque caméra aura deux yeux la contrôlant”. Il ajoute que les caméras contrôlées par des agents seront choisies de manière aléatoire et en fonction de situation spécifique, lieux et heures comme des matchs au Camp Nou ou autres événements sensibles.

L’adjointe à la mobilité de la mairie de Barcelone Mercedes Vidal se réjouit de ces nouvelles installations qui rendront le métro “plus sûr”, ajoutant que les caméras ne serviront pas uniquement aux délits arrivant dans les souterrains, mais aussi dans les enquêtes touchant le métro de loin ou de prés comme quand les suspects s’engouffrent dans les tunnels pour s’échapper.

Haute technologie

Les nouvelles caméras seront dotées de qualité d’image supérieure. La TMB recherche un système de transmission efficace basé sur la 3G, capable d’émettre des images en continue sans coupures, ce qui arrive parfois dans les zones du métro. La compagnie ferroviaire Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya (FGC) est citée en exemple. Depuis 2009 elle travaille avec de la surveillance en temps réel. Mais contrairement à la TMB, elle fonctionne via le wifi et non via le réseaux téléphonique.

Un budget de quatre millions d’euros est prévu pour les 140 rames qui devraient bénéficier de ce plan. Le projet est encore en phase de test et les caméras seront installées dans chacune des rames du réseau TMB début 2021.