Search for content, post, videos

S. Pellón: “le bien-être est une véritable nécessité”

Sergio Pellón est l’un des créateurs et l’actuel directeur général des clubs de sports et spas Metropolitan. Il nous a reçu dans ses bureaux de Barcelone et a répondu à nos questions dans un excellent français, appris lors de ses études au Lycée Français de Madrid. Rencontre.

Quelle a été le genèse des Clubs Metropolitan?

Il y a beaucoup de gymnase et de clubs sportifs, et le but du « metropolitan » est d’offrir autre chose à nos clients. On essaie de travailler différemment par rapport aux autres gymnases et salles de sport. L’une des différences notables quand on vient dans nos centres, c’est l’image et l’esthétique. On essaie de choisir des matériaux qui sont complètement différents des autres clubs sportifs. Nos architectes et nos décorateurs se sont basés plus sur une esthétique qui     ressemble à un hôtel cinq étoiles qu’à un gymnase. Nous voulons offrir un lieu confortable à nos clients, et le but est qu’ils viennent aussi se détendre et pas seulement faire du sport. Je pense qu’aujourd’hui, des lieux comme le métro ou les autres transports sont fatigants pour les gens et nous voulons qu’ils se sentent bien dans nos centres. Je veux que les clients se sentent bien dès qu’ils entrent dans nos centres?

C’est un peu novateur d’introduire l’esthétisme dans un gymnase ?

Les premiers clubs que nous avons ouvert avec ce principe d’esthétisme ont impressionné beaucoup de monde. Les meubles choisis sont design, on a des centres qui ont une cheminée ou une bibliothèque ! C’est vrai que c’est peu commun et beaucoup de personnes se demandaient si elles se trouvaient dans un gymnase ou un hôtel. La première réaction des clients est toujours « c’est très grand et très chaleureux, mais ça doit être très cher! », mais c’est bien notre deuxième surprise, car ce n’est pas cher du tout ! Notre but est d’offrir un service cinq étoiles mais à un prix raisonnable.

Beaucoup de personnes manquent de temps, mais il faut le trouver  pour nous sentir bien !

Aujourd’hui on parle beaucoup de bien-être, de se relaxation, et est-ce que c’est une mode ou une nécessité dans les grandes villes comme Barcelone ?

Les deux je pense. S, , on vit    de plus en plus vieux, mais il faut faire attention a notre santé pour pouvoir être en bonnes conditions le plus d’années possibles. Et c’est vrai que cette nécessité est devenue une mode ! Je    pense que de plus en plus les gens ont besoin de se sentir bien, c’est l’évolution des modes de vie, certains vont rechercher le bien-être à travers le sport, d’autres vont chercher une façon plus zen comme avec la méditation, d’autres vont le faire avec un mix de tai-chi, fitness, natation et spa. Chacun doit trouver sa combinaison pour arriver à se sentir bien. Beaucoup de personnes manquent de temps, mais il faut trouver le temps dont nous avons besoin pour nous sentir bien !

Les sites choisis pour vos clubs sont vraiment spectaculaires, je pense notamment à celui de la Sagrada Familia et celui, plus récent, des Arenas, comment choisissez-vous ces sites, et avez vous des projets pour 2013 ?

   Les endroits que nous choisissons doivent avoir  un peu de magie     et quelque chose de spécial. C’est simplement la magie de l’endroit qui nous fait décider si on peut créer ou non un  Metropolitan. On souhaite ouvrir un centre à    Badalona  l’année prochaine, les travaux ont déjà commencé et nous avons un autre projet sur Paris et sur Berlin. C’est un désir de pouvoir ouvrir un Metropolitan en France! Paris est une ville magnifique, nous l’avons beaucoup étudiée et nous avons remarqué que notre produit n’existait pas là-bas. Nous pensons pouvoir avoir beaucoup de succès là-bas.