Search for content, post, videos

La difficile quête de Charlie Hebdo à Barcelone

A Barcelone, comme un peu partout en France ou dans le monde, il n’a pas été facile de se procurer le dernier numéro de Charlie Hebdo.

Après l’émotion suscitée par l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, et les drames qui ont suivi, nombreux ont été les Français de Barcelone mais aussi les résidents de toutes nationalité à vouloir se procurer le dernier exemplaire de l’hebdomadaire satirique, réalisé par les survivants. Mission compliquée pour ne pas dire impossible la semaine dernière, alors que le diffuseur espagnol annonçait la distribution d’environ 200 exemplaires seulement dans la capitale catalane. Les kiosquiers n’ont pas pu faire face à la demande, comme en témoigne cette photo prise par le journaliste François David et diffusée sur twitter:

 

 

Sur les réseaux sociaux, chacun y allait de ses bons plans : aller faire l’ouverture de la FNAC de la Place Catalunya, se le faire acheter par la famille en France, le commander en ligne, etc. Un geste important pour beaucoup, une preuve de leur solidarité envers les victimes et envers la France. Laetitia Tisserand, une trentenaire installée depuis plusieurs années à Barcelone,  a commandé son exemplaire sur Internet : “c’est un numéro collector, tout simplement. C’est non seulement un hommage aux victimes, à leur travail mais cela fait aussi partie de la solidarité nationale.”

jaimes charlie hebdo

La librairie française Jaimes a reçu en début de semaine plusieurs milliers d’exemplaires, et en a déjà vendu environ 2500 en 3 jours. “Nous ne faisons pas de presse habituellement, explique la libraire Montse Porta, nous avons juste voulu mettre à disposition du public barcelonais ce numéro de la revue en réponse au barbare massacre des journalistes et dessinateurs de Charlie hebdo, pour les soutenir et en défense de la liberté d’expression.

Au moment où nous écrivons ces lignes, il reste encore environ un millier d’exemplaires à la librairie Jaimes.