Search for content, post, videos

Le réfugié frappé par une journaliste hongroise sera entraîneur de foot en Espagne

migrant syrien

Osama Abdul Mohsen avait ému le monde entier après avoir été brutalisé par une journaliste hongroise le 9 septembre dernier, alors qu’il fuyait avec son enfant dans les bras. Il vient d’arriver en Espagne pour y travailler comme entraîneur de football. 

Le pénible voyage d’Osama Abdul Mohsen et de ses fils depuis la Syrie connaît une fin heureuse. Alors qu’il fuyait la police à la frontière entre la Serbie et la Hongrie, une journaliste hongroise lui avait fait un croche-pied. Une vidéo qui avait fait le tour du monde. 

Dans la presse, on pouvait alors lire qu’Osama Abdul Mohsen était entraîneur en première division syrienne, au club Al-Fotuwa de Deir-ez-Zoren. Une information qui n’a pas échappé à Miguel Ángel Galán, directeur du Centre national de formation d’entraîneurs de football (Cenafe) de Getafe, une ville située dans la banlieue de Madrid. “Nous sommes un centre national d’entraîneurs de football, donc nous avons eu l’idée d’aider un camarade entraîneur”, a déclaré le directeur dans une interview accordée à la radio Cadena Ser. Il a ainsi contacté Osama Abdul Mohsen par l’intermédiaire de l’un de ses élèves, Mohamed Larouzi, afin de pouvoir communiquer en arabe.

Osama Abdul Mohsen et ses deux fils sont arrivés à la gare de Sants à Barcelone mercredi 16 septembre aux alentours de 20h30. Le futur entraîneur a déclaré “Je vous aime tous, j’aime l’Espagne, merci l’Espagne“, avant de prendre un autre train pour Madrid, où il est arrivé dans la nuit dernière. La maire de Getafe, Sara Hernández, était présente pour accueillir Osama. Sa femme et ses autres fils devraient arriver dans les prochains jours en Espagne.