Search for content, post, videos

La droite européenne unie contre l’indépendance de la Catalogne

indépendance catalogne

Les responsables politiques européens de droite vont signer ce mercredi 21 octobre une résolution contre l’indépendance de la Catalogne.

Huit chefs d’Etats européens, aux côtés de cinq leaders de l’opposition, seront présents aujourd’hui à Madrid pour le Congrès du Parti Populaire Européen, le groupe des partis de droite du parlement européen. Tous devraient signer une résolution qui signale que “toute région d’un Etat européen déclarant unilatéralement son indépendance serait dans un processus illégal” et “que les traités européens ne reconnaissent pas le droit à l’auto-détermination”. Ils s’engageront ainsi à ne pas reconnaître juridiquement la sécession et à bloquer l’accès du nouvel état indépendant en cas de demande d’adhésion à l’Union Européenne. Le document, qui est proposé par le président espagnol Mariano Rajoy, ne cite pas textuellement le cas de l’indépendance de la Catalogne, mais pourrait s’appliquer dans le cas d’une sécession de la région.

Contre l’independance de la Catalogne, de nombreux signataires

Le document devrait être approuvé  par Angela Merkel, Nicolas Sarkozy, le président du conseil européen Donald Tusk et celui de la Commission Européenne Jean-Claude Juncker. Parmi les supporters du texte apparaissent aussi Silvio Berlusconi ainsi que les Premiers ministres portugais, bulgare, hongrois, letton, irlandais et chypriote. Durant la campagne électorale catalane du 27 septembre dernier, de nombreux chefs d’Etats internationaux comme Barak Obama ou David Cameron avaient déjà affiché leur opposition au séparatisme catalan. De leur côté, les leaders de l’indépendantisme en Catalogne dénoncent un “discours de la peur”.