Search for content, post, videos

La Mostra, festival cinéma arabe à la Filmoteca de Catalunya

Filmoteca de Catalunya

Pour sa neuvième édition, le festival de cinéma arabe et méditerranéen revient à la Filmoteca de Catalunya avec une invitation au voyage. Liban, Egypte, Syrie, Algérie, Maroc et Palestine seront au coeur de ces cinq jours de projections.

© Je suis le peuple / Anna Roussillon.

D’aujourd’hui, mardi, et jusqu’à dimanche, la Mostra de Cinema Àrab i Mediterrani de Catalunya à la Filmoteca de Catalunya met à l’honneur 7 films présentés au public avec, comme thème commun, la découverte d’un territoire en mutation. Un projet culturel indépendant ayant pour but de “contribuer, à travers la culture et l’expression artistique, au changement de l’image et des stéréotypes sur le monde arabe et méditerranéen, encore très répandus dans notre société”. Cette année, la sélection voyage aux alentours du Liban, de l’Egypte, la Syrie, l’Algérie, du Maroc et de la Palestine.

Un film français s’est glissé dans la programmation de la Filmoteca de Catalunya, c’est celui d’Anna Rouissillon, Je suis le peuple, sur l’Égypte :

Alors que le peuple égyptien se soulève place Tahrir, les villageois des campagnes du sud suivent la révolution sur leurs écrans de télévision. Du renversement de Moubarak à l’élection et la chute de Morsi, le film suit ces bouleversements du point de vue de Farraj, un paysan de la vallée de Louxor. Au fil du quotidien agricole, entre espoirs et déceptions, le changement se fait attendre.


Je suis le peuple a remporté ce 31 octobre le 2ème prix du meilleur documentaire à la 60 édition du festival Seminci – Valladolid International Film Festival. Il fait aujourd’hui partie de plus de 60 sélections à travers le monde et détient déjà une quinzaine de prix. Le film sera présenté le dimanche à 21h à Filmoteca de Catalunya .

On vous laisse découvrir le reste des séances.

Programmation Filmoteca de Catalunya  :

Mardi 3 novembre, inauguration à 21h avec la projection de Marruecos en la Paz, de Rafael López Prienda, et de Mémoire 14, d’Ahmed Bouanani, et débats en présence d’Ahmed Boughaba, critique de cinéma, María Ruido, professeure aux Arts Visuels de l’Université de Barcelone, et Meritxell Bragulat, directrice du festival.

Mercredi 4, projection à 21h30 d’Algérie : tours/détours, de Leïla Morouche et Oriane Brun-Moschetti

Jeudi 5, projection à 18h30 de Como si atrapásemos una cobra (Comme si nous attrapions un cobra) de Hala Alabdalla, et à 21h de Noches de insomnio de Layla Bala Noom.

Vendredi 6, projection à 21h30 d’Histoire de Judas de Rabah Ameur Zaïmeche, suivie d’un débat avec Mohamed Aroussi, acteur du film et artiste plastique, en la présence de Ramon Font.

Samedi 7, projection à 21h30 d’Encontre amb una terra perdura (Encounter with a lost land) de Maryse Gargour, suivie d’un débat avec Sandrine Mansour-Mérien, historienne spécialiste de le Palestine, notamment professeure à l’université de Nantes, en la présence d’Aritz Garcia.

Dimanche 8, projection à 21h de Je suis le peuple, d’Anna Roussillon et débat avec le producteur du film, Karim Aitouna, producteur de Je suis le peuple en a présence de Marc Almodóvar.

Entrée : 4 euros, Filmoteca de Catalunya, Plaça Salvador Seguí, 1 – 9, Barcelona.