Search for content, post, videos

Attaques Paris – Une minute de silence à Barcelone

terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

En soutien au peuple français suite à la tragique nuit qu’elle a vécue hier, le président de la Catalogne Artur Mas et la maire de Barcelone Ada Colau ont convoqué une minute de silence ce samedi 14 novembre à 12h sur la place Sant Jaume. 

Photos : Cathy Dogon © Equinox Radio

La majorité des personnalités politiques de Catalogne étaient présentes pour exprimer leur soutien à la France, pays ami, et à l’ensemble du peuple français aujourd’hui en deuil. Les Barcelonais sont également venus nombreux. Face à la mairie, tous ont observé une minute de silence à 12h.

terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

Les politiques de tous bords, en ligne face à la mairie de Barcelone pour manifester leur soutien à Paris.

carme forcadell artur mas ada colau terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

Artur Mas, Président de la Generalitat de Catalogne, avec à sa gauche, Carme Forcadell, Présidente du Parlement, et à sa droite, le Consul général de France Edouard Beslay.

terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

Pour la paix, et contre le terrorisme” brandi pendant le silence.

carme forcadell artur mas ada colau terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

Journalistes catalans et internationaux retransmettent l’évènement.

Capture d’écran 2015-11-14 à 12.41.20

Edouard Beslay, Consul général de France à Barcelone, était présent lors de la minute de silence.

ada colau terrorismo terrorisme barcelone pour paris attaque

Ada Colau, maire de Barcelone, est à l’origine de l’appel au rassemblement. Elle a ensuite été à la rencontre des gens pour écouter leurs réactions.

carme forcadell

Carme Forcadell, présidente du Parlement, à l’écoute du Consul de France.

tawakkol karman nobel barcelone pour paris attaque

Tawakkol Karman, prix Nobel de la Paix, a tenu à défendre un Islam pacifique, clamant que l’Etat islamique “ne représentait pas les musulmans”. Elle a également expliqué que le terrorisme et la dictature allaient toujours de paire, avant de s’interroger sur la rapidité à laquelle ISIS était devenue une organisation si puissante en si peu de temps : “il y a des services de renseignement étrangers derrière, dans l’unique but de soutenir la dictature et d’apporter le chaos dans notre monde”.

Ecoutez Tawakkol Karman à Barcelone (en anglais)